6.5/10La Route Jessica - Tome 1 - Daddy !

/ Critique - écrit par riffhifi, le 29/06/2009
Notre verdict : 6.5/10 - Daddy coule (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Spin-off de la série Jessica Blandy, cette Route Jessica réunit à nouveau Jean Dufaux et Renaud le temps de trois tomes périphériques à l'intrigue principale. Pour les complétistes.

Entamée il y a plus de vingt ans, la série Jessica Blandy est un peu à Jean Dufaux et Renaud ce que XIII est à Van Hamme et William Vance : un suspense étiré sur un tel laps de temps qu'il finit par perdre son intérêt, mais se dote régulièrement de nouveaux tomes pour satisfaire un public qui en redemande par habitude. Au bout d'un moment, on en vient à se manger des albums hors-série (XIII mystery, Jessica Blandy : le dossier), et une fois que la série est finie, juré craché, ce coup-ci c'est
vrai, les auteurs inventent un concept de spin-off pour prolonger l'expérience. Dans les deux cas, il s'agit de mettre un coup de projecteur sur des personnages secondaires ; mais si l'univers de XIII a été confié à une collection de duos hétéroclites chargés de trouver leur propre ton, celui de Jessica Blandy reste aux mains de Dufaux et Renaud pour les trois tomes de La route Jessica.

Derrière une couverture qui brouille habilement la frontière entre le jus de fraise et le sang dans une bouche que l'on attribue volontiers à la plus perverse des lolitas, on trouve le duo inhabituel formé par Agripa et son père Soldier Sun. Tous deux sur la trace de Jessica Blandy, ils sèment leur route de cadavres sans manifester l'ombre d'un remords. Agripa aurait même tendance à y prendre plaisir, si l'on considère l'entrain avec lequel elle manie la tronçonneuse...

Du mystère, de la sensualité, de la violence et du suspense, l'album en contient en doses expertement évaluées. Le dessin clair de Renaud et sa mise en couleurs lumineuse permettent une lecture immédiate agréable et lisible... mais le scénario dans son ensemble ne présente d'intérêt qu'en regard de la série Jessica Blandy elle-même. Aussi intrigants que soient les personnages dépeints, particulièrement Forcément, si tu mollis...
Forcément, si tu mollis...
l'escouade meurtrière constituée du père et de sa fille, on se demande essentiellement comment raccorder les épisodes présentés aux tribulations de Jessica, qui ne ressurgit ici que le temps de quelques flashbacks avec son psy le docteur Bernardht. Les fans apprécieront, mais les éventuels nouveaux venus risquent de ne pas réussir à se plonger dans l'univers correctement. Néanmoins, ils seront peut-être suffisamment séduits par le climat de mystère et les éruptions sanguinolentes rosées (voir la très esthétique page finale) pour aller se plonger dans les tomes de la série principale. Courage amigos, il n'y a que 24 tomes de Jessica Blandy en-dehors du hors-série précédemment cité. Quant à ceux qui sont à jour, ils ont encore deux tomes de La route Jessica à attendre. Il va s'agir pour Dufaux et Renaud de faire décoller cette digression au-dessus du niveau d'un simple bonus goûteux.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre