7/10Red Sonja la diablesse à l'épée - 2007 - Les archers

/ Critique - écrit par G., le 27/10/2008
Notre verdict : 7/10 - La diablesse au bikini (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Une version en soutien-gorge de Conan le barbare lutte à l'arme blanche contre de vilains adorateurs d'un dieu sombre : un comic book pour les hommes, assurément.

Les adaptations modernes des romans en comics sont nombreuses. Nous allons nous intéresser à l'une d'elle. La nouvelle Série Red Sonja et plus particulièrement le 2ème tome : Les Archers. Sonja est apparue dans le numéro 23 de Conan le barbare avant que Marvel ne lui consacre sa propre série. La série moderne a commencé en 2005 scénarisée par Michael Avon Oeming (qui a écrit aussi Thor
entre autres) et dessiné par Mel Rubi (qui a aussi mis en image les X-Men). Avant d'aller plus avant, il faut quand même préciser la principale caractéristique de Red : elle passe son temps en bikini et elle est très agréable à regarder !

Dans le précédent volume (que j'ai fait l'effort de lire, c'est dire mon sérieux quant à cette critique), Sonja lutte contre un serviteur du dieu sombre Borat-Na Fori qui gouverne la cité de Gathia (un plan est fourni au début du tome pour ceux qui comme moi ne sont pas familiers des chroniques Hyboriennes). Après de nombreux combats, elle libère la cité et jure de combattre Borat-Na Fori dès qu'elle en a l'occasion. Dans ce tome, elle découvre une cité qui a été dévastée par des bandits. Elle se liera avec une jeune femme de cette cité dont la famille a été tuée et qui n'est pas sans lui rappeler elle-même plus jeune (ce sera l'occasion de quelques flash-backs). Ensemble, elles conduiront une vengeance face aux bandits.

La première chose à dire est que Sonja est très sexy et très bien dessinée. D'ailleurs, les dessins sont tout à fait conformes à ce qu'on est en droit d'attendre d'une BD moderne : jolis, précis, clairs (les combats sont très compréhensibles contrairement à certains mangas par exemple). Par contre, les combats se
déroulant à l'arme blanche, ils sont assez sanglants et les détails très bien faits, donc si vous n'aimez pas ça, passez votre chemin. Mon vrai reproche est que l'histoire est assez brève pour un volume si épais. Les parties les plus intéressantes sont les flash-backs qui nous en disent pas mal sur notre héroïne. Ah oui, une surprise à la fin pour les connaisseurs de l'univers de Conan.

En conclusion, j'ai passé un bon moment à lire cette BD. Il faut effectivement dire que c'est plus une BD pour les hommes. Dommage que l'histoire ne soit pas un peu plus dense, mais c'était le cas du tome précédent, parions que le suivant sera plein de rebondissements. Enfin, à la fin du tome, sont ajoutées dix couvertures par des dessinateurs différents. Je les ai trouvées originales et diversifiées, un petit plus pour cet album.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)