6.5/10Un privé à la cambrousse - intégrale 1

/ Critique - écrit par plienard, le 22/04/2011
Notre verdict : 6.5/10 - Le pot aux roses (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

En rééditant les enquêtes d’Hubert à la campagne, les éditions Gallimard nous font un joli cadeau. Bruno Heitz est l’auteur de ces histoires donnant une vision assez précise de la vie à la campagne dans les années 50.

A la mort de leur père, Hubert hérite de la maison et Bertrand récupère les terres. Le premier héberge le second  et sa femme Rose, quand le second nourrit le premier. Si l’entente est fragile entre les trois, la vie d’Hubert va prendre une autre tournure quand sa belle-sœur va lui demander de surveiller si son frère fume en cachette. A partir de la résolution de cette énigme, il deviendra détective privé.


DR.
Au rythme lent de la vie à la campagne des années 50, on suit les énigmes soumises à Hubert au gré des demandes de ses voisins. Commençant « petit bras » avec la résolution de la paternité d’un cochon, d’un vol de truffes ou de la cachette de cigarettes, il va peu à peu acquérir une petite renommée plus ou moins bienveillante. Entre les sobriquets de « mouchard », « d’aventurier », les surnoms de « Maigret » voire même « d’assassin », notre privé va avoir des enquêtes un peu plus délicates : du pompiste qui soupçonne sa femme, la jolie madame Jacques, en passant par l’arrestation de voleurs de banque, pour s’attaquer à la pègre parisienne et résoudre un trafic d’alcool et enfin affronter un serial-killer, notre détective va prendre de l’envergure.


L'esprit de famille.
Dans un style graphique qui n’est pas sans rappeler les débuts d’Hergé au petit XXème, on lit cette bande dessinée qui fleure bon la nostalgie et la simplicité. Son trait que l’on pourrait caractériser de mou et surtout la justesse de la description de la vie campagnarde dans un petit village donne de l’authenticité à ses histoires.

Les éditions Gallimard sortent la première intégrale des enquêtes d’un privé à la cambrousse qui rassemble les trois premiers volumes : Un privé à la cambrousse (05/1996), une magouille pas ordinaire (05/1997) et le bolet de Satan (08/1998). Pour rappel, ces histoires étaient déjà parues aux éditions Seuil et deux autres intégrales sont prévues pour les six autres histoires de Bruno Heitz (auteur aussi de J’ai pas tué de Gaulle ... , le roman de renart chez gallimard).

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Joe Bar Team
Joe Bar Team