5/10Les Petites prouesses de Clara Pilpoile - Tome 1 - Pour l'honneur d'un coureur

/ Critique - écrit par iscarioth, le 26/03/2007
Notre verdict : 5/10 - Pourvu qu'elle ne se rende pas compte que je sens terriblement des aisselles ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 3 réactions

Vite lu, vite oublié, cette nouvelle série de la collection Poisson Pilote déçoit, chose rare pour le label. Sous le ton et le style graphique très « nouvelle vague », pas de quoi se réjouir scénaristiquement parlant.

En voilà, une artiste qui a sa place dans la collection Poisson Pilote. A croire que la collection, créée pour accueillir un mouvement, celui de la nouvelle vague, est en passe de devenir un genre, avec ses codes narratifs, thématiques et graphiques. Attention, tous les genres ont leurs excès, leurs redondances et leurs ratés.

Les aventures de Clara Pilpoile, c'est un peu de Claire Brétecher (pour Agripinne) et de Riad Sattouf (pour Pascal Brutal). Clara est une jeune femme qui n'a pas sa langue dans sa poche, une femme qui ose. Pour sa première aventure, accompagnée de sa fidèle amie Ariane, elle s'exporte à Monaco pour intercepter le fameux coureur automobile Trupichon, afin de lui proposer d'écrire sa biographie. L'album est composé comme si Anne Simon avait fait évoluer, en cours de route, sa manière de raconter son histoire. Au début, le récit est continu, mais ponctué de temps d'arrêt comiques, à presque chaque fin de page, comme pour une BD de gags en strips ou en planches, mais avec une suite narrative plus appuyée. Peu à peu, les fins de pages sont de moins en moins marquées et le récit de plus en plus continu.

Le style graphique est celui de la nouvelle vague, comme nous l'avons précédemment évoqué et les couleurs sont vives. Anne Simon caricature bien les « grands types humains » et son dessin ne manque pas d'expressivité, il génère humour et dynamisme. Mais ce style, efficace bien que très souvent rencontré, est au service d'un scénario trop mince et sans surprises. Clara s'en va conquérir Trupichon le coureur automobile, elle débarque, elle le rencontre, bouscule son petit monde et puis s'en va. Malgré des dialogues amusants et un comique de répétition qui fait mouche (le technicien du coureur), on ne retient pas grand-chose de l'album. Pas d'allusions critiques, peu de concordance, même caricaturale, à la vie réelle. L'album ne peut définitivement pas être considéré comme appartenant au genre quotidien, le scénario basculant rapidement dans le délire le plus complet, mais sans jamais, non plus, atteindre l'absurde (à la manière d'un Supermurgeman, par exemple).


Vite lue, vite oublié, cette nouvelle série de la collection Poisson Pilote déçoit, chose rare pour le label. Sous le ton et le style graphique très « nouvelle vague », pas de quoi se réjouir scénaristiquement parlant. Dommage.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
V pour Vendetta
V pour Vendetta