7/10Le Petit Spirou présente - Tomes 1 et 2

/ Critique - écrit par riffhifi, le 16/06/2009
Notre verdict : 7/10 - Le petit qu’on pile (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Deux compilations des gags du Petit Spirou, parues simultanément dans le but de cartonner dès le début de l'été. Alors oui, c'est drôle, mais on ne les a pas déjà lus la semaine dernière ?

Voilà plus de vingt ans que le Petit Spirou est petit, et les quatorze tomes qui recueillent ses incartades sont tous des piliers de librairies qui se vendent comme des glaces sur une plage caniculaire. Ces derniers temps, on était en droit de trouver un petit goût de déjà-vu à ses gags. En ce mois de juin, cette impression n'en est pas une : les deux nouveaux tomes publiés simultanément sont des compilations axées sur deux personnages récurrents : le prof de gym Monsieur Mégot, et le grand-papy placide en habit de groom. Tome et Janry n'ont pas eu à se faire chauffer le citron trop longtemps, ils se content de signer une couverture
inédite, une page de garde et une demi-page d'introduction, accompagnée d'un dessin "fait par le petit Spirou", représentant le personnage au cœur de l'album.

Attention, c'est l'heure du loto : les gags de la compil Mégot sont issus des albums 2, 3, 4, 5, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13 et 14, tandis que ceux de la compil Papy sont prélevés dans les albums 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12 et 14. Forcément, on s'étonne un peu de ne pas avoir choisi de commencer par des sélections qui incluent des extraits du tome 1, de même qu'on déplore de devoir retrouver si vite des gags du tome 14 paru il y a moins de cinq mois. On aurait été tenté de croire que le premier tome aurait été consacré à mademoiselle Claudia Chiffre, l'irrésistible prof de maths à la plastique vendeuse... Mais le prof de gym bedonnant se prête à une couverture amusante, dont le décor est dessiné comme s'il était pris par un objectif grand angle déformant.

L'objet est définitivement conçu pour les vacances : il ne coûte que 7.50€, mais ne compte que 32 pages. Histoire d'éviter de se ruiner ou de se charger au moment de faire les bagages. Le concept est malin, et remportera sans aucun doute un beau succès, y compris auprès des lecteurs qui ont déjà la plupart des tomes précédents mais n'auront pas conscience de faire de doublons dans leur collection. Commercial ? Ouaip, mais honnête, puisque le mot compilation est écrit en rouge sur le quatrième de couverture. Et puis pour ceux qui lisent la série depuis vingt ans
sans jamais l'acheter, ces opus sont l'occasion de se faire plaisir à petit prix en prenant parti pour un personnage donné. D'ailleurs, sortir Mon super grand-papy quelques semaines avant la fête des pères n'est-il pas un calcul soigneusement prémédité ?

Mon prof de gym, Mon super grand-papy... Inutile de prendre les paris sur l'ordre dans lequel les autres « présente » suivront, on le connaît : Mademoiselle Chiffre (Ma sexy prof de maths ?), Vertignasse et les copains (Mes potes ?), et Suzette (Mon amoureuse ?). Et pourquoi pas Ma maman, voire Mon curé (chez les ploucs ?) ? Une chose est sûre, on ne risque pas de voir paraître Mon papa, puisque ce dernier n'apparaît jamais dans les histoires autrement que de dos ou en version tronquée. En revanche, la compil dédiée au Papy rappelle à point nommé que ce dernier n'est pas le père de Papa Spirou mais de sa Maman. Ce qui rend drôlement caduque notre théorie du mois de janvier.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Joe Bar Team
Joe Bar Team