7/10Peter et Miriam

/ Critique - écrit par plienard, le 28/04/2010
Notre verdict : 7/10 - Friends (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

C'est l'his­toire de deux amis, Peter et Mi­riam, qui vivent dans le New Jer­sey. Ils sont amis de­puis l'en­fance, et plus exac­te­ment de­puis le 26 juillet 1977. Peter et Mi­riam ont alors res­pec­ti­ve­ment 8 et 7 ans.

Peter
Peter
Les éditions Cà et là sont une petite maison d'édition indépendante qui propose chaque mois la traduction d'une bande dessinée étrangère. Le mois de mars, elle avait édité 90 livres cultes à l'usage des personnes pressées. Pour le mois d'Avril ce sera Peter et Miriam tiré de l'album Miriam de Rich Tommaso et traduit par Sidonie Van den Dries.

C'est l'histoire de deux amis, Peter et Miriam, qui vivent dans le New Jersey. Ils sont amis depuis l'enfance, et plus exactement depuis le 26 juillet 1977. Peter et Miriam ont alors respectivement 8 et 7 ans.

C'est une histoire sympathique qui nous est contée là. Le découpage est quelquefois étrange. De nombreux aller-retour entre les différents époques de la vie de nos deux protagonistes se font, ce qui donne une certaine vie à cet album. Cela oblige le lecteur à garder une attention et à s'intéresser à l'histoire. Des allusions se font sur la vie privée de Peter et Miriam à certains moments pour ensuite faire l'objet d'un paragraphe plus loin. Vient se coller à tout ça, le fil rouge de l'album, la rencontre entre Peter et l'ancien caméraman de Russ Meyer (le réalisateur américain connu pour ses actrices à fortes poitrines).

Miriam
Miriam
Si au départ, on est un peu déstabilisé par ces enchevêtrements de petites scènes de la vie (plus ou moins courtes, certaines ne faisant qu'une page), on prend rapidement nos marques et on comprend vite le fonctionnement de l'album. L'auteur Rich Tommaso, récompensé par un Eisner Award en 2008 pour Black Star, maîtrise bien son découpage. Tout s'enchaîne sans aucun heurt et on peut passer de Miriam à l'âge de 8 ans à Peter à l'âge de 17 ans et revenir 8 ans plus tôt. Le tout est dessiné en noir et blanc, ce qui donne un petit côté intello à cette bd. Le style graphique nous rappelle les strips de Snoopy et les Peanuts de Charles M. Schultz ou encore certains travaux d'Art Spiegelman ou de Will Eisner. Un savant melting-pot que Rich Tommaso semble avoir bien digéré pour nous livrer un bel album. Une suite nous est promise pour 2011.

Un dernier mot sur la couverture que je trouve particulièrement jolie. Elle est simple, dans des couleurs douces, et je pense qu'elle remplira son rôle qui est d'attirer le lecteur.

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta