6/10Paulette Comète - Tome 2 - Reine des gangsters intérimaire

/ Critique - écrit par plienard, le 03/03/2012
Notre verdict : 6/10 - Une comète avec moins d’éclat (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

La super héroïne la plus sexy du moment est de retour pour un second album et toujours sous la plume de Mathieu Sapin et les crayons de Christian Rossi aux éditions Dargaud.
DR.
La jolie rousse revient donc pour trouver un nouveau chef aux trois gangsters qui vivent maintenant dans les égouts - Coco l’embrouille, Titi et Ahmed Cazzoti – se sentant coupable de les avoir rendu orphelins (voir Tome 1). Étant maintenant connue dans les milieux des super-héros, elle est invitée à rejoindre la ligue des gentlemen invisibles par Monsieur d’Italie et y rencontrera le beau, le très beau Monsieur Panthéon. Tout ça c’est pour la gazette du cœur, car en tant que super-héroïne involontaire, il va falloir aussi poursuivre un voleur de régime de bananes, sauver Coco de la noyade et retrouver ceux qui ont enlevé sa mémé.

Au vu de tout cela, on pourrait penser que les aventures de Paulette sont encore bien fournies et bien hilarantes. Si le premier constat est plutôt vérifié, le second l’est un peu moins. En effet, le personnage de Paulette – qui, sous le crayon de Christian Rossi, dérèglerait n’importe quel congélateur ! – a bien mûri depuis le premier album. Prenant conscience de l’influence néfaste de l’alcool – je vous rappelle qu’il désinhibe sexuellement et totalement la jeune femme, ce qui n’était pas pour nous déplaire ! – elle n’en boit plus (zut, alors !) et surtout elle semble mieux gérer cette situation (au grand dam de Rémi paillasson, le nain  obsédé par la jolie rousse).


DR.
Mais malgré un humour moins présent les personnages sont toujours aussi caricaturaux, voire frisant la bêtise quand Paulette enfile sa combinaison. Son voisin, Rémi, est toujours aussi malchanceux avec la belle et les situations de quiproquo, notamment derrière la porte, le désoleront beaucoup pour notre bonheur. On retrouve aussi les brigands du premier tome, toujours bêtes et méchants, mais plus bêtes que méchants et quelques nouveaux comme les super-héros de la ligue des gentlemen invisibles (on y verra, bien sûr, une allusion rigolote à la ligue des gentlemen extraordinaires) avec cet adjectif d’invisible qui ne correspond pas à leur pouvoir mais plutôt à leur qualité de gentlemen ( ?).

L’album cumule donc les situations burlesques, avec quelques moments sensuels (comme cette page ou Paulette se caresse en rêvant à Mr Panthéon. Dieu, que c’est chaud ...

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Joe Bar Team
Joe Bar Team
V pour Vendetta
V pour Vendetta