7/10Les Passe-murailles - Tome 1 - Le dedans des choses

/ Critique - écrit par iscarioth, le 03/06/2005
Notre verdict : 7/10 - Un bon moment (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Le Dedans des choses, bien qu'un peu frustrant, nous fait passer un agréable moment. La lecture est rapide et rafraîchissante.

L'histoire

Quatre histoires d'hommes et de femmes qui ont le pouvoir peu ordinaire de passer au travers des murs. Leur don de passe-muraille leur permet à tous « d'améliorer leur quotidien »...

Même si Les Passe-Murailles incorpore des éléments fantastiques, il joue avec évidence sur un terrain très fréquenté de nos jours : le quotidien. Le quotidien raconté avec un air de poésie et de douceur, le quotidien et l'intimisme. La rencontre du fantastique et du quotidien est loin d'être repoussante. Le mariage des genres se fait assez bien et renforce une impression de douceur. C'est ailleurs que l'impact de cet album se trouve ralenti. L'attrait principal d'une bande dessinée dite « quotidienne », c'est bien de s'attacher aux personnages. Quant on lit la série Monsieur Jean, quant on a l'habitude des romans graphiques publiés chez Casterman Ecritures, on sait ce que c'est de s'attacher à la vie d'un personnage qui n'a pourtant cours que sur le papier. Les Passe-Murailles, toutes les dix pages environ, nous arrache impitoyablement à des personnages que nous venions à peine de découvrir pour nous emmener vers d'autres. Ainsi, le lecteur reste sur sa faim et est déçu de quitter certaines histoires qui venaient à peine de se construire.

La qualité des différentes histoires est variable. Incontestablement, la plus touchante, la plus réussie, est celle du Gratin Dauphinois. C'est d'ailleurs ce chapitre qui est présenté en couverture. Un épisode un peu fleur bleue, mais appréciable et qui révèle l'un des thèmes importants de l'album : les rapports hommes/femmes. « C'est vraiment le propos du bouquin, les rapports hommes/femmes. Tout ce qui se noue entre nous : rapport de séduction, rapport de domination, c'est ce que l'on a souhaité montrer, avec un petit décalage fantastique très léger » confie Oiry à RTL (Les Passe-Murailles a été désigné Bande Dessinée RTL du mois de mai). A l'opposé de l'épisode du Gratin Dauphinois, il y a la dernière histoire, tout à fait superflue. Plus court que les autres, mais réussissant tout de même à brasser du vent, ce quatrième et dernier chapitre donne l'impression d'avoir été mis là pour combler un vide et atteindre les 48 pages. Les deux autres histoires atteignent, quant à elles, un niveau plus que respectable.

Malgré ces bémols, on passe un très bon moment en compagnie des Christian, Odile et autres Loïc. Quand on remarque que la tranche de l'album est numérotée, on est tout de même assez interloqué. Pour les prochains albums, deux grandes solutions de continuation se présentent à nous. Soit les auteurs vont continuer indéfiniment à sauter d'inconnus en inconnus, de saynètes en saynètes. Soit Cornette et Oiry, à chaque album, vont reprendre les quatre personnages principaux là où ils les avaient abandonnés. Prions pour cette dernière alternative !


Le Dedans des choses, bien qu'un peu frustrant, nous fait passer un agréable moment. La lecture est rapide et rafraîchissante. L'avenir des Passe-murailles dépend maintenant de la façon dont le scénario global de la série va évoluer. A suivre...

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta