6/10Parker & Badger

/ Critique - écrit par iscarioth, le 09/04/2007
Notre verdict : 6/10 - Le blaireau qui sommeille en chacun de nous (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Une série proprette, qui se laisse parcourir sans déplaisir. Pas de quoi hurler au scandale, ni au génie.

Dupuis est vraiment la maison championne des séries d'humour dignes de ce nom. Dignes de ce nom, pas forcément pour leurs qualités, mais au moins pour leur authenticité. Il ne s'agit pas ici d'un simple produit marketing thématique ou télévisuel comme on peut en voir fleurir des tonnes dans le catalogue des horribles éditions Bamboo. Pour autant, chez Dupuis (Le journal de Spirou), comme chez Glénat (Tchô magazine) et comme partout ailleurs, il y en a à prendre et à laisser...

undefined867.Parker & Badger, c'est un peu le ventre mou du classement. On part de la figure ancestrale et Calvin-et-Hobbesienne du couple de héros humain/animal. Ici, ce qui semble être un petit chien n'est autre qu'un blaireau. Un blaireau qui s'habille, qui marche sur ses deux pattes et qui parle. Un blaireau bien plus malin que son copain l'humanoïde en baggy. Un humour assez bon enfant, vous l'aurez deviné. Parker et Badger sont les meilleurs amis du monde, le petit blaireau s'efforce d'aider le grand dadet à trouver un job, histoire d'assurer le minimum de subsistance et faire face à l'affreux concierge Garcia quémandeur de loyer. Evidemment, il y a aussi la petite histoire d'amour, le petit Badger tentant de décoincer le grand timide Parker, pour qu'il se décide enfin à déclarer sa flamme à la belle Clarisse. Rien de nouveau sous le soleil. Pour autant la série s'en tire à bon compte pour son dessin assez agréable et quelques uns de ses gags, plus stimulant qu'à l'accoutumée dans ce genre de séries...

undefined868.Marc Cuadrado, auteur complet de la série, aime ses personnages et semble s'en amuser. Si la moitié des gags sont prévisibles, avec un contenu entre le strip introductif et la vignette de chute qu'on se contente parfois de survoler, l'autre portion se fait plus agréable, moins convenue, sans non plus atteindre des sommets d'audace ou d'impertinence. Cuadrado se permet même de temps à autres quelques fantaisies narratives, qui sortent ses personnages de leur carcan habituel : un échange de personnalité ou encore un flash back vers l'enfance.


Une série proprette, qui se laisse parcourir sans déplaisir. Pas de quoi hurler au scandale, ni au génie.


Liste des albums (mise à jour au 8 juillet 2008) :

Tome 1 - Duo de choc (2003)
Tome 2 - Oups (2004)
Tome 3 - Passage de blaireaux (2005)
Tome 4 - Restons zen (2006)
Tome 5 - Mon frère, ce blaireau (2007)
Tome 6 - Jobs-trotters aux USA (2008)

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta