8/10Pacifique

/ Critique - écrit par plienard, le 03/03/2013
Notre verdict : 8/10 - À mettre entre toutes les mains (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Pacifique est un album fait à quatre mains par Martin Trystram et Romain Baudry. Il raconte l’histoire d’un jeune radio allemand, Udo Grothendieck, à la fin de la seconde guerre mondiale qui arrive à bord d’un U-boot en plein milieu de l’océan Pacifique. Et comme il se doit pour tout nouvel arrivant, il se fait un peu chahuter par les membres de l’équipage, une sorte de bizutage en quelque sorte qui va prendre une autre dimension lorsqu’ils vont s’apercevoir de la présence d’un livre interdit par la censure nazie dans son paquetage. Mais chose étrange, alors qu’ils se sont débarrassés de l’objet encombrant, celui-ci réapparaît aux quatre coins du submersible et distille son « venin ».

Voilà un superbe bouquin qui n’a qu’un seul défaut, un final incompréhensible. Je n’ai rien compris à la conclusion, pourtant, je suis comme ces marins à la lecture du livre, j’en suis tout retourné. Je n’ai pas envie d’en dire du mal ou d’être négatif pour cet album. Bien au contraire.

Avec sa couverture orange et son dessin de sous-marin en passe d’être submergé par une vague de livre, l’œil est déjà attiré par la douceur de la couleur contrastant avec la dureté de la scène. Et c’est en commençant la lecture que le charme opère encore un peu plus. Le dessin est d’une beauté à couper le souffle. Un trait fin et réaliste, un découpage qui emmène le lecteur au bord du rêve, des couleurs fantastiques et sans aucunes fautes. Rarement on prend un tel plaisir à lire une bande dessinée.

Ce plaisir vous submerge tellement qu’il vous prive presque des messages cachés de l’album. Il ne faut pas en effet, perdre de vue le sens de ce livre qui réapparaît et sème une idéologie pacifique au sein de l’équipage. Le pouvoir du livre est sans commune mesure face au nazisme. On comprend d’ailleurs pourquoi il est interdit. Pourtant, on ne saura rien de ce livre. Un mystère plane dessus jusqu’au bout. Ensuite, le titre de cet album, ‘Pacifique’, n’est pas non plus anodin. Son double sens – celui de l’océan et celui lié à la paix – apporte une explication de ce qui va se passer dans le sous-marin. On va passer d’un monde en guerre à un monde en paix, du réel à l'imaginaire.

J’ai aimé ce livre malgré sa fin étrange. Mais comme il mérite mieux que mon incompréhension, je vous le conseille sans hésitation.


DR.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta