5/10P'tit Cosmonaute - Tome 1 - Désintégrez-les tous !!!

/ Critique - écrit par Rick J., le 12/11/2006
Notre verdict : 5/10 - P'tit budget (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Poussif à tous les niveaux, P'tit cosmonaute est au final un album décevant. De là à dire qu'il est mauvais il y a un pas que nous ne franchirons pas.

Alors que la plupart des productions comiques de la maison Soleil ne sont que de vagues coups marketing surfant sur une quelconque vague du moment, voici enfin venir un titre original. Pour ne rien gâcher le fait d'avoir Olivier Dutto aux commandes rassure, après tout, ses Petits Diables sont hautement recommandables. Plein d'espoir, regardons P'tit Cosmonaute de plus près...

Boulga et Lako sont des aliens en promenade sur une planète inconnue quand vient s'écraser un vaisseau Terrien juste sous leur nez. En sors un drôle de petit bonhomme, hystérique et fasciste (ah tiens le drapeau des USA sur son casque... admettons). Cependant la propension du Terrien à vouloir tuer tout ce qui bouge doit attendre car s'il extermine tous les indigènes il ne disposera plus d'aucun moyen de rentrer chez lui. Commence pour les trois compères la quête de la recherche du moteur de substitution.


Le scénario ne vole pas très haut c'est le moins qu'on puisse dire. En réalité on passe la plupart du temps à subir des dialogues à n'en plus finir entre les protagonistes. Car le principal ressort comique du titre se trouve être des jeux de mots vaseux du niveau de "Juw Lyen le Payrces". Au final ça ne vole pas très haut et si l'on suit sans trop de problèmes les tribulations du nain galactique, on se dit que derrière la machine à écrire on ne s'est pas trop foulé.

Une impression renforcée par le dessin. Les trois-quarts de l'album se déroulent, comme c'est pratique, dans un désert. Alors qu'on se trouve sur une planète inconnue face à une civilisation inconnue, Dutto enferme ses personnages et son décor dans un gaufrier on ne peut plus basique : cases carrées, strips rectangulaires, impossible de faire plus académique. Et comme les gags reposent principalement sur les textes on peut oublier tous les délires visuels potentiels.


Poussif à tous les niveaux, P'tit cosmonaute est au final un album décevant. De là à dire qu'il est mauvais il y a un pas que nous ne franchirons pas. Cependant, connaissant Dutto, on était en droit d'attendre plus de cet album. En espérant que le tir soit corrigé d'ici le second volume.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse