6.5/10Où vont les hommes ?

/ Critique - écrit par iscarioth, le 11/05/2006
Notre verdict : 6.5/10 - Militant altermondialiste (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

C'est bien simple, Où vont les hommes ? étant un album politisé, on le ressent différemment selon sa propre identité politique. Tandis que certains crieront au pamphlet démagogique, d'autres applaudiront un brûlot citoyen.

Où vont les hommes ? est un recueil d'illustrations et de pensées du dessinateur Lidwine. Les bédéphiles connaissent surtout Lidwine pour avoir oeuvré sur le dernier épisode de la Quête de l'oiseau du temps : L'ami Javin. Dernièrement, il a créé en collaboration avec quelques autres auteurs, une association, Les Dessin'acteurs de bandes destinées. L'objectif de ce petit groupe est de publier des ouvrages avec un but caritatif, en reversant une partie des fonds à des associations humanitaires ou sociales. Ainsi, la moitié des bénéfices engrangés par Où vont les hommes ? sera reversée à « une association travaillant à l'installation de fours solaires en Afrique et Amérique latine ».


Où vont les hommes ? est constitué de deux types de contenu qui se côtoient sur les mêmes pages. Tout d'abord des illustrations satiriques, caricaturales, du même genre que celles que l'on retrouve dans la presse. Des illustrations qui portent sur plusieurs thèmes d'actualité très prisés par les mouvements altermondialistes et écologiques : les inégalités, la pauvreté, le libéralisme, le système capitaliste, le logement, le chômage, le nucléaire, le transgénique, la pollution, la politique américaine et la publicité. Le point de vue de l'auteur est très marqué « Attac international » et « d'autres mondes sont possibles », si je puis me permettre cette affiliation politique. Alors, forcément, le degré d'appréciation de l'album varie selon les sensibilités idéologiques de chacun. Sans rentrer dans le débat, on peut reprocher à Lidwine un peu trop de manichéisme et de radicalité dans cet ouvrage. L'auteur multiplie les dichotomies appuyées (une vache mieux payée qu'un africain, trois hommes vivant avec autant de richesse que six cent millions), ce qui peut réveiller des consciences mais aussi agacer les ennemis du simplisme et de la lutte des classes. Cette liberté de ton, profondément engagé, est le propre de tout travail du genre.


La force du discours est encore plus frontale avec le deuxième type de contenu que l'on retrouve dans l'ouvrage : les brèves définitions de termes économiques et politiques. Voici quelques exemples :
« Démocratie : mise à disposition de chaque individu d'un téléviseur et d'une télécommande lui permettant de choisir librement entre différents programmes de pubs pendant que le système économique néolibéral se charge de tout le reste ».
« Croissance : hypertrophie capitaliste consistant à enrichir le présent en endettant irréversiblement l'avenir ».


C'est bien simple, Où vont les hommes ? étant un album politisé, on le ressent différemment selon sa propre identité politique. Tandis que certains crieront au pamphlet démagogique, d'autres applaudiront un brûlot citoyen. Il y a de toute manière peu de chances pour que l'album atterrisse dans les mains de beaucoup de libéraux autoritaires et droitiers.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6