7/10Okko - Tome 8 : Critique

/ Critique - écrit par Nicolas (), le 24/02/2013
Notre verdict : 7/10 - Flammes, je vous aime (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Accusés d’avoir tué le fils de l’empereur du Pajan, le rônin Okko et ses compagnons sont désormais des fugitifs. Mais la vérité n’est pas aussi simple qu’il n’y parait, et un complot diabolique se met lentement en place. Okko, loin d’être passif, est bien décidé à faire toute la lumière sur cette affaire et se disculper par la même occasion. 


DR.
Suite et fin, donc, du quatrième cycle d’Okko. Hub avait laissé tout le monde dans un beau pétrin au terme de la première partie, il doit aujourd’hui nous expliquer le pourquoi du comment. L’intrigue, finalement assez complexe tout en restant dans le raisonnable, se dévoile petite à petit avec un joli sens de la mise en scène – même si l’on pourra considérer certains évènements « énormes » pour être pris au sérieux. Néanmoins, tout se laisse lire avec grand plaisir, grâce notamment au patchwork combat / enquête / magie qui a fait les beaux jours de la série. C’est évidemment sur la plastique qu’Okko remporte toute notre adhésion, avec une reconstitution toujours aussi minutieuse du japon féodal et une utilisation très spectaculaire des couleurs. Hub ne se réinvente pas, néanmoins, et si les traits parfois fantaisistes des personnages vous incommodaient, nul doute que le ce volume ne vous fera pas changer d’avis. La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que le tome finit sur un cliffhanger qui introduit l’apparition future d’un nouveau cycle, celui du vide. La mauvaise nouvelle, il y en a une, c’est que le rythme de parution étant ce qu’il est, il faudra patienter probablement jusqu’à la fin de l’année pour en découvrir les premières pages. 

Toujours dans la même veine, le cycle du feu confère à la série Okko un nouveau volet de qualité, bien balancé entre l’intrigue et l’action. Dommage que les personnages continuent à faire du surplace, et que le scénario se montre parfois un peu trop alambiqué.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Sambre
Sambre