7/10Odi's blog - 1.0

/ Critique - écrit par riffhifi, le 06/08/2008
Notre verdict : 7/10 - La muette de check-off (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Série de fantaisies muettes qui transfigurent le quotidien, Odi's blog ravira les rêveurs et donnera peut-être un peu d'imagination à ceux qui en manquent.

Ne vous fiez pas au titre : non seulement il n'est pas question ici d'internet, mais la technologie semble être globalement absente des pages de l'album. La notion de "blog" renvoie plutôt à cette tradition récente qui consiste à partager des anecdotes ou de petites tranches de quotidien avec un public aléatoire.

Odi, c'est une jeune fille qui aime coiffer ses cheveux en macarons et se raconter des histoires à l'aide de micro-éléments de son quotidien. Quand elle prend un bain, elle imagine se faire happer les pieds par une pieuvre géante ; quand elle se pique en faisant de la couture, elle se rêve en Belle au Bois Dormant secourue par le Prince Charmant, etc. Dans cet album au petit format souple, les histoires font généralement deux pages (plus rarement quatre), sont dessinées sans le carcan traditionnel de la case, et sont entièrement muettes.

Du coup, on peut rester un peu à la porte de cette galerie de rêveries, de la même manière qu'on peine parfois à rentrer dans les films muets. L'héroïne est occasionnellement accompagnée de son mâle rouquin, qui semble tout gentil et rassurant, mais se promène le plus souvent seule dans son imaginaire, transformant les obstacles en féeries, ou inversement les peccadilles en monstruosités... Le ton est un peu enfantin, mais reflète surtout l'état d'esprit des vingt/trentenaires du XXIème siècle, qui aiment cultiver leur part d'enfance tout en grandissant. On irait même jusqu'à dire que cet Odi's blog reflète particulièrement la sensibilité féminine, s'il n'était pas écrit et dessiné... par un homme, Sergio Garcia. Cependant, les scénarios sont cosignés de sa femme Lola Moral, on peut donc supposer qu'une large partie de sa féminité s'est insinuée dans le ton et les idées de l'opuscule.

Par le passé, Garcia a livré plusieurs études sur les contraintes de la forme en bande dessinée, en collaboration avec Lewis Trondheim notamment. Ici, il prouve sa maîtrise de la narration pure, débarrassée des impératifs de base qui semblent présider à la conception d'une bande dessinée (les cases, les bulles). Les personnages n'ont pas de nom (si l'héroïne s'appelle Odi, c'est uniquement parce que la couverture le proclame), et les histoires n'ont pas réellement de finalité, elles se terminent indifféremment dans la réalité ou dans l'imaginaire, laissant parfois même planer un petit doute entre les deux... Garcia et Moral se font également plaisir en évoquant quelques contes et films célèbres, de façon plus ou moins appuyée (La mort aux trousses, Le magicien d'Oz...) ; le lecteur complice appréciera.

Rafraîchissant et créatif, pratique à embarquer dans un sac, Odi's blog occupera agréablement les quelques semaines de plage qui vous restent, et plaira sans doute plus aux membres du sexe dit beau qu'à ceux du sexe dit fort. Vous pourrez même le prêter à votre voisin de serviette hongrois (ou tchèque, ou tunisien, ou coréen, ou ce que vous voulez qui pratique une autre langue que la vôtre).

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
V pour Vendetta
V pour Vendetta