Titine au bistrot - Tome 2 - Délire total ! Critiques des internautes

/ Titine au bistrot - Tome 2 - Délire total ! (voir la critique Krinein)

La France va mal. PMU, RMI et chaudes-pisses sont les trois mamelles du pays décrit dans Titine au bistrot. Ce n'est plus la France d'en bas, c'est celle du sous-sol. Les critiques littéraires en mal de poncifs diront qu'y est dressé un portrait au vitriol de la France. On parlera plus d'un tableau peint au gros rouge et au couteau de boucher. Car Titine, c'est cibiches, sexe et bibine plus que sea, sex and sun. Vivant seule avec son gros frère Bouffy, la grognasse se complaît toujours autant dans sa fange. Entre une hilarante élection de Miss Boudin et une visite désopilante au pays des jouets, les lecteurs du premier tome constateront avec délectation que rien ne s'arrange dans le deuxième. Avec cet album, Lindingre met la barre très haut : si le premier lui a coûté sa place de prof aux Beaux-Arts de Metz, avec celui-ci et de son propre aveu, il espère au moins la correctionnelle !