Tristes utopiques Critiques des internautes

/ Tristes utopiques (voir la critique Krinein)

Un homme entre dans un hôtel miteux pour prendre une chambre qu'il a réservée. Toutes les chambres sont encore occupées, mais notre gars conserve son calme, il n'est pas pressé. S'il est venu dans cet hôtel, ce n'est pas pour dormir, mais tout simplement pour accomplir son devoir de citoyen en se suicidant. Alors quelques minutes à attendre...

A quelques pages de là, deux scientifiques rentrent dans l'hémicycle de l'assemblée nationale pour se mettre sur la gueule. Les astrophysiciens et les chercheurs en biologie moléculaire ne peuvent pas tous bénéficier d'un budget cette année... Alors quelle meilleure manière pour se départager ?

Et pour véhiculer tout ce beau monde, quoi de mieux qu'un moyen de transport unique, surpuissant, qui permette de déplacer d'un coup tous les habitants d'une ville ? Et si ce moyen de transport écrase de temps en temps un étourdi qui ne connaît pas les horaires par cœur, la faute à qui ?