La Nuit des chats bottés Critiques des internautes

/ Nuit des chats bottés (La) (voir la critique Krinein)

Paris, 1977. La France giscardienne bétonne le paysage et s'emmerde, les premiers punks secouent la culture installée... et Stephan et Paul plastiquent leur premier PMU. Dans ces années 70 finissantes, tout concourt à radicaliser ces deux anciens militaires revenus à la vie civile, experts en explosifs : le dégoût de l'idéologie dominante, l'absence d'espoirs et de perspectives... et puis la rencontre de Jeanne dont l'un et l'autre vont tomber amoureux, chacun à sa manière. Par passion pour elle, pour lui offrir une sorte de revanche sur les vacheries et les humiliations passées, les deux hommes, à coups d'actions clandestine et d'explosions en cascade savamment exécutées, vont bâtir la légende des Chats Bottés, ce gang de plastiqueurs que rien ni personne ne peut arrêter. Les Buttes Chaumont, le Sacré Coeur, aucun des symboles du mauvais goût et de l'ordre bourgeois ne semble pouvoir échapper à la fureur destructrice des trois complices, pourtant traqués par les meilleurs limiers de la police. Jusqu'à ce qu'ils s'en prennent aux usines Renault de Boulogne Billancourt ; la course folle des Chats Bottés devient alors une affaire d'État...