Ange-Marie Critiques des internautes

/ Ange-Marie (voir la critique Krinein)

Étrange rencontre que font trois gamins, Luce, Paulin et Joseph au détour d'un sous-bois : un jeune soldat, blond comme un ange, endormi dans les herbes folles. Pour Luce, c'est sûr, il est l'Ange des Poilus, l'être merveilleux qui va lui ramener son père disparu pendant cette guerre horrible, qui vient de s'achever, dévoreuse de pères, de maris, de fils. La gamine apprivoise peu à peu le soldat, encore trop plein des horreurs des tranchées de 14-18. Elle le conduit au vieux Grégoire, le sculpteur, l'ermite, enfermé dans sa propre folie, ses propres douleurs. Les saisons passent sur le village. Des rencontres de l'enfant, du soldat et de l'artiste renaîtra l'amour, de l'amour sortira l'art, et l'art permettra la rédemption.