La Mano - Tome 1 - Montefiorino Critiques des internautes

/ Mano (La) - Tome 1 - Montefiorino (voir la critique Krinein)

Paris, de nos jours. Sandro est médecin. On parle dans l'actualité d'un mouvement clandestin italien : Pugno. Ce groupe faisait partie, avec Les Brigades rouges, de la mouvance terroriste d'extrême gauche qui a ensanglanté l'Italie des « années de plomb ». Sandro songe immédiatement à Raffaella... Comment aurait-il pu imaginer que la belle Raffaella de son adolescence allait devenir la passionaria de ce mouvement terroriste ? Qu'Aristo allait en être un des fondateurs ? Et que Dina et Piero, deux autres amis d'enfance, allaient être mêlés à cette tragédie ?
Sandro replonge dans ses souvenirs. En 1965, à 70 kilomètres de Bologne, cinq amis d'une vingtaine d'années fondent La Mano, un groupe activiste...