Blackline - Tome 1 - Guerre privée Critiques des internautes

/ Blackline - Tome 1 - Guerre privée (voir la critique Krinein)

Lorsque Gruber, responsable de la sécurité du groupe pétro-chimique Syngex, apprend le désastre écologique qui frappe la Thaïlande, ses premières pensées ne vont pas aux habitants, mais bien à l'usine de Yala, dont les petits secrets sont maintenant à la merci du premier venu. Heureusement, Syngex est membre du Comité, dont l'officine BlackLine dépêche son département le plus secret, la Cellule Grise, pour nettoyer le secteur. À sa tête, Bao Jay, un ancien Marine idéal pour le job. Même si celui-ci évolue en temps réel, au gré des motivations sibyllines du Comité...