Brooklyn Dreams Critiques des internautes

/ Brooklyn Dreams (voir la critique Krinein)

Comment survivre à une famille haute en couleur quand on a 17 ans à Brooklyn dans les années soixante-dix, que les drogues sont à la mode et que les flics se méfient des marginaux ? La réponse est simple : on s'en sort en devenant scénariste et en suivant une très longue analyse psychanalytique.
Brooklyn Dreams raconte la jeunesse de Vincent Carl Santini, au début des années 70, dans le quartier de Brooklyn, et les raisons pour lesquelles il est bon pour suivre une psychanalyse maintenant. Car pour comprendre qui il est, il faut découvrir sa famille : une mère juive hypocondriaque qui se gratte au sang dès qu'elle est contrariée et un père italien, macho, et persuadé que Mickey, l'ex-mari de la sœur de sa femme, considéré comme l'incarnation du mal dans la famille, est le vrai père de Vincent.
Au fil du récit, nous découvrons comment un chien abandonné divise la famille, comment un homonyme de Vincent le conduit en prison, comment la découverte de la drogue transforme sa vie...