Au revoir Monsieur Critiques des internautes

/ Au revoir Monsieur (voir la critique Krinein)

Augustin, enfant solitaire et mutique d'à peine 13 ans, vient de perdre sa grand-mère Geneviève, seule personne de la famille, sans doute, qu'il aimait sans réserve. La vieille dame est morte aujourd'hui, des suites d'une chute accidentelle dans l'escalier de granit qui mène au premier étage. Enfin ça, c'est la version officielle. Celle qu'ont propagée tout de suite les autres membres de la maisonnée - son père Maurice, ce jean-foutre, sa mère Lucette, si peu sûre d'elle-même - et qu'ont prise pour argent comptant, quoique avec une certaine réticence, les gendarmes venus constater le décès. Parce qu'en réalité, avec cette histoire de dette que traînait Maurice, et avec la bastide et les vignes qu'on aurait pu vendre illico, n'était l'opposition farouche de feu Geneviève... Remarqués avec Achevé d'imprimer, leur précédent titre en forme de cavale sanglante, Mabesoone et Mau reprennent du service avec ce nouvel album coup de poing, toujours aux couleurs farouches du roman noir. Lâcheté, bassesses, violence radicale ; n'espérez pas vous en sortir, il n'y a aucune issue.