6/10Les nouvelles aventures de Cubitus - Tome 6 - Cubitus fait son cinéma

/ Critique - écrit par plienard, le 21/06/2011
Notre verdict : 6/10 - Le premier festival de Cubitus (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

À l’instar du festival de Cannes, le jury de Krinein, composé d’un rédacteur et c’est tout, s’est réuni et vous fait la liste des récompenses remises à la suite des parodies cinématographiques faites par Cubitus et ses amis.

À l’occasion de la sortie du hors-série des nouvelles aventures de Cubitus qui regroupe des parodies de film déjà parues dans des albums précédents, le jury de KRINEIN va récompenser les personnages et leurs auteurs pour leurs implications dans les différents épisodes.

nouvelles aventures de Cubitus (Les) - Tome 6 - Cubitus fait son cinéma
DR.
Les cinq meilleurs films parodiques sont Cubi Potter où un jeune chien maltraité par ses maîtres va s’échapper et résoudre les mystères qui se déroulent à Boudlard. Tare Wars, l’histoire de Cubi Skywater qui lutte contre les forces de la saleté et des ordures dirigées par Sénéchark vapor. Le saigneur des agneaux où Cubito et Bidulo doivent rendre un collier magique à leur propriétaire. Picrates des caraïbes, Cubi Sparrow veut récupérer son bateau Black Poule volé par Sem Barbosa. Alien au pays des merveilles où un mystérieux lézard s’est introduit dans le vaisseau cubitus 2010. Et la récompense revient à Picrates des caraïbes.

Le prix du meilleur comédien : sont en compétition, Cubitus – pour son rôle dans King Tong, un monstrueux chien en tong, capturé sur une île déserte entourée de beaucoup d’eau autour et ramené sur le continent – Sénéchal – pour son rôle de Von Sénéchalov dans Cubindiana Jaune et l’arche du graal de la pierre du crâne de cristal perdu (dit toutenhun) – Sémaphore, pour son rôle de Grandaphte dans le saigneur des agneaux en vieux magicien avec un appareil dentaire. La récompense revient à Sénéchal pour la justesse de son interprétation dans le rôle d’ennemi héréditaire de Cubindiana, ex-aequo avec Cubitus dans son rôle de composition de gros chien en tong.

Le prix du meilleur rôle féminin revient à Sénéchal pour sa fabuleuse composition de princesses Lala dans Tare Wars.

Sont en compétition pour le titre de meilleur second rôle : Les Dupond et Dupont, Barbe-rouge, la mère Alien, le predator et Sémaphore. La récompense revient à Sémaphore en vieux forban dans Pirates des caraïbes.

nouvelles aventures de Cubitus (Les) - Tome 6 - Cubitus fait son cinéma
DR.
Le prix du meilleur dialogue revient à Rodrigue et Pierre Aucaigne pour Picrates des Caraïbes avec le fameux « Ils ne m’ont pas cru, ils ne m’auront pas cuit ».

Le prix des plus beaux décors pour Rodrigue dans Cubi Potter pour ses trous recto-verso dans la page.

Le prix des plus beaux costumes pour Rodrigue pour son élégant et fabuleux Sénéchy Jones dans Pirates des caraïbes.

Le prix du meilleur scénario revient à Rodrigue et Pierre Aucaigne pour Alien au pays des merveilles, mélangeant courageusement l’univers fantastique d’Alien et Predator avec Alice au pays des merveilles (histoire inédite).

Un prix spécial pour l’ensemble de son œuvre est remis à  Mr Luc Dupanloup, dit DUPA, le créateur de ces personnages sympathiques que sont Cubitus, Sénéchal et Sémaphore et qui a initié les parodies dans Cubitus illustre des ancêtres (voir intégrale 1).

Le prix spécial du jury (moi en l’occurrence) est remis à Rodrigue et Aucaigne qui ont su adapter avec talent leur univers dans des références cinématographiques (ou l’inverse ?). L’humour et la parodie sont en tout cas au rendez-vous, même si certains lecteurs les auront déjà vus.

 

Une information de dernière minute nous informe que Cubitus refuse son prix de meilleur comédien en déclarant « je ne peux raisonnablement pas accepter de partager un prix avec un chat-cripan comme Sénéchal, mon talent étant unique. Cette cérémonie de récompense n’est qu’une injure à mon talent ».

Une seconde information de dernière minute nous préviens que Sénéchal a refusé son prix de meilleur rôle féminin : « Cette cérémonie porte atteinte à ma virilité et n’est qu’une injure à mon talent ».

Pour une fois ils sont d’accord.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta