8.5/10Noé - Tome 1 - Pour la cruauté des hommes

/ Critique - écrit par plienard, le 17/10/2011
Notre verdict : 8.5/10 - L'inventeur de la S.P.A. (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Les américains sont capables du pire comme du meilleur. Dans cette adaptation de l'histoire du personnage biblique Noé, Darren Aronofsky et Ari Handen nous offrent le meilleur avec un mélange de Mad Max et de 300. Excusez du peu ...

Noé, sa femme Naameh et ses trois fils, Sem, Cham et Japhet vivent dans un monde désertique où plus rien ne pousse. Ils vivent en ermite, loin des hommes et de leur folie meurtrière. Pourtant, il arrive que les hommes se rappellent à leurs « bons » souvenirs, venant chasser là où ils se cachent. Depuis quelques temps, Noé a des visions. Si elles n’ont tout d’abord pas de sens, il apparaît de plus en plus clair que le créateur lui envoie un message. Il part alors prévenir les hommes, à Bab-llim, de l’imminence d’un cataclysme. Akkrod, leur chef, se moquera de lui et partira détruire ou tuer là ou Noé vit. Arrivera-t-il à temps pour sauver sa femme et ses fils ?


DR.
Les adaptations de la bible n’ont jamais réellement rencontré un grand succès dans le monde de la bande dessinée. On pourrait donc redouter que celle de Noé, qui ne tient que quelques pages dans l’ancien testament, ne soit qu’une vaine tentative de plus. Eh bien, attendez-vous à prendre une claque, et une sévère ! Quand les américains débarquent, ils en mettent les moyens, ils ne le font pas à moitié. Les scénaristes Darren Aronofsky et Ari Handen sont deux cinéastes. Ils ont signés, à deux, The Fountain , The Wrestler qui a marqué le retour de Mickey Rourke au cinéma et qui a été Lion d’or à la mostra de Venise, et Black Swan (Oscar en 2010 pour Natalie Portman). Ils adaptent, ici, l’histoire de Noé, à l’américaine mais en respectant la bande dessinée franco-belge. Quatre albums sont à prévoir, entre 2011 et 2014, aux éditions du Lombard, et avec aux crayons, Niko Henrichon. Les fans de comics le connaissent peut-être déjà, lui qui a travaillé pour les deux grand que sont DC Comics et Marvel sur des séries de super héros classiques mais aussi sur Sandman. Son dessin réaliste est d’une grande qualité et surtout inspire le respect avec une mise en page et un découpage qui donnent de l’ampleur au récit. Les couleurs ocres et sombres nous mettent dans une ambiance pré-apocalyptique à la mad Max.

La vision de l’histoire par ce trio d’auteurs dépoussière le mythe biblique. Certains crieront peut-être à l'hérésie, mais les messages « bibliques » restent présents. Dans l’esprit, on est dans le registre de 300 par Frank Miller. Il faut savoir que ces albums doivent précéder une adaptation cinématographique des deux scénaristes. On en a déjà l’eau à la bouche.


DR.

A découvrir
Sambre
Sambre
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Joe Bar Team
Joe Bar Team