6.5/10Nocturnes rouges - Tome 7 - Un soupçon d'humanité

/ Critique - écrit par plienard, le 07/05/2012
Notre verdict : 6.5/10 - Une fin obscure (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Sept ! Sept tomes où on a pu suivre May luttant contre les vampires et ne recherchant qu’une chose : venger son père. Elle a retrouvé le vampire qu’elle traquait depuis 10 années. Mais les choses ne sont pas aussi simples. Car durant toutes ses années, les seiitis ont envahi terra-Nova et cherchent à éliminer  la jeune Lucia avec l’aide des succubes.


Ils sont compagnons !
Septième et surtout dernier tome de la série ! Emmanuel Nhieu, le scénariste, clôt donc une aventure démarrée il y a 11 années. Et c’est à la fois une joie et une déception.

Une joie, tout d’abord, car on va enfin connaître la fin de la vengeance de May. On avait connu cette héroïne toute petite, luttant contre les vampires. Un  rappel de cette époque est d’ailleurs présent dans les dernières pages, lorsque l’on voit la jeune femme de dos, et dont la physionomie rappelle la jeune fille qu’elle a était.

Une déception, enfin, pour deux raisons différentes. La première, évidemment, parce qu’on n’aime pas savoir que l’on ne verra plus l’héroïne que l’on a suivie depuis tant de temps. La seconde parce qu’on a l’impression que l’on ne nous a pas tout dit. Le problème de May est réglé, mais pas celui de Lucia. Si elle est sauvée  dans cet album, ses adversaires ne sont pas tous éliminés. Et si l’on nous dit que c’est une fin ouverte, moi je réponds non ! Les auteurs ont ouvert de nombreuses pistes qu’ils n’ont pas entièrement parcourues. Une sensation d’inachevé pointe donc le bout de son nez.

Au-delà de ça, la qualité générale du dessin reste toujours au dessus de la moyenne. Looky, depuis le tome 5, nous gratifie de son trait manga plutôt agréable. On pourra noter qu’Emmanuel Nhieu s’est fendu de deux pages (p53 et 54) rappelant ainsi qu’il était auteur complet sur les quatre premiers tomes.

Un bon album donc, en tout point, et malgré son goût d’inachevé. On préviendra quand même les premiers lecteurs de la série de ne pas démarrer par ce tome car cela n’aurait aucun sens. On ne découvre pas une série par son dernier album. Et si vous voulez découvrir une petite fille dans une chasse aux vampires dans un univers d’héroïc fantasy, vous avez frappé à la bonne porte.


DR.

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6