7/10Nemesis

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 28/11/2011
Notre verdict : 7/10 - Aimésis ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 3 réactions

Violent, méchant et fier de l'être, Nemesis est le nouveau bébé de Mark Millar (Kick Ass, Wanted). Notre méchant fait bien son travail et on passe un moment "agréable" à suivre ses mauvais coup tout en regrettant d'en avoir si peu à découvrir sur lui.

Doit-on encore présenter Mark Millar ? Bon, pour le fun alors et on sait que ce grand nom des comics, a du fun à revendre. En effet, outre l’œuvre que peut représenter Civil War, on retient surtout son excellent travail de création sur Wanted et sur Kick Ass. Deux franchises mythiques qui ont su également s'adapter au cinéma avec un résultat convaincant. Avec Nemesis, Millar continue sur sa lancée et il s'adjoint les services de McNiven qui a rencontré sur Civil War justement. Le plaisir est-il toujours au rendez-vous ?


Oups ! I did it again !
Nemesis est LE super méchant de la planète. On ne sait rien de lui et il est le seul à porter un costume dans ce monde. Son but : pourrir la vie des meilleurs flics du monde avant de mettre fin à leur jour. Après avoir ravager le Japon, il débarque à Washington DC pour ruiner la vie du meilleur policier de la ville. Explosion, meurtres gratuits, mutilations, tout est fait pour repousser les limites du crime et ridiculiser le travail des forces de l'ordre. Cependant, la cible désignée compte bien survivre et sa motivation semble être à la hauteur de Nemesis. Dans ce cadre, Millar travaille encore sur le monde des méchants, des costumes et surtout de la capacité humaine à faire le bien et le mal en l'absence de pouvoirs. Il aime les héros dont les capacités ne tiennent pas dans leurs façons de cracher des lasers mais plutôt dans la volonté d'atteindre un but. Alors, même si le thème est connu, on se laisse porter sur la vague de violence de Nemesis. On regrette dès lors, la courte longueur de l'aventure qui est bien plus ouverte qu'il n'y paraît. Dommage, car on reste sur notre faim du coup. La conclusion semble arriver trop vite.

Visuellement, ça explose bien, c'est très violent et le costume immaculé de Nemesis est la toile parfaite pour y verser des litres de sang. Là encore, rien de bien regrettable mais tout de même, on aurait souhaité une identité graphique plus affirmée à l'instar de Kick Ass qui se distinguait des autres productions de part son visuel accrocheur.

Certes, je fais la fine bouche mais quand on connaît Millar, on s'attend à une œuvre riche et dense. Avec Nemesis, on a plutôt la sensation de lire une occupation de l'artiste entre un nouvel album de Kick Ass ou d'une nouvelle production plus conséquente. Néanmoins, Nemesis est un album très distrayant qui saura vous divertir grâce à son héros aussi violent que stratège.


Je suis venu te dire ... que je m'en vais (et tuer la moitié de la population) !

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta