8/10Néféritès - Tome 1 - L'embaumeur

/ Critique - écrit par iscarioth, le 10/01/2006
Notre verdict : 8/10 - Emballez, c'est pesé ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

L'embaumeur est le genre de BD capable de mettre de bonne humeur. Une histoire facile à comprendre, une bonne dose d'humour et un dessin très au point. Les auteurs, expérimentés, sont tous les trois à la hauteur de leur réputation.

L'histoire

Néféritès est embaumeur ; il vit au temps de l'Egypte antique. Il prépare le corps des morts pour leur passage dans l'au delà. Un jour, l'esclave de l'épouse du pharaon est retrouvé mort foudroyé dans le temple du dieu Seth. Le temps d'une enquête, Néféritès, le serviteur d'Anubis va occuper la double fonction d'enquêteur-médecin légiste...

Une bonne surprise

« Un énième thriller sur fond de paysage antique » peut-on penser en croisant L'Embaumeur dans les rayons d'une librairie. Parfois, les apparences sont trompeuses et parfois, nous avons tord de faire confiance à nos à priori. Sans être révolutionnaire, Néféritès se distingue assez bien de la pléthore de nouveautés qui s'amasse chaque année sur le thème de l'enquête menée dans un temps passé... Premier bon point, le dessin de Chris Cross est de très bonne facture. Le dessinateur américain maîtrise à la perfection l'anatomie humaine. Il représente impeccablement chaque type morphologique : les corps décharnés, ceux à la musculature sèche, d'autres plus graisseux... On repère une très bonne gestion des contrastes à l'encre noire, notamment sur les corps, qui rappelle l'univers des comics. On n'est pas étonné de voir que Chris Cross a derrière lui une très belle carrière états-unienne, avec des travaux chez DC Comics et Marvel. On sent vraiment un dessinateur en pleine possession de ses moyens ; les quinze ans de métier se ressentent. Autre très bon point, toujours côté dessin, la bonne maîtrise des expressions faciales, qui vient renforcer la coté humoristique de l'album.

De l'humour !

Car contrairement à ce que l'austère et inquiétante couverture laisse paraître, Néféritès n'est pas dénué d'humour. Les personnages du Vizir et de Satis sont hilarants. Néféritès n'est pas un ersatz du Nom de la rose comme on pourrait le croire. Les scénaristes Corgiat et Galliano ne s'enferment pas dans un genre. On sent un coté thriller, mais aussi un peu de comédie, avec des comiques de situation et un jeu sur le caractère des personnages. L'intrigue n'est pas tarabiscotée ; l'album est suffisamment au point techniquement pour que le lecteur saisissent le sens de l'histoire sans trop d'efforts. Il faut rappeler que Galliano jouit d'une très grande renommée dans le milieu, en tant que scénariste : dans le métier depuis plus de vingt ans, il a adapté Titeuf, Spirou et Iznogoud pour la télévision. C'est un coéquipier de choix pour Sylviane Corgiat, moins experte en bande dessinée qu'en roman (grand prix du livre jeunesse pour Les trafiquants de mémoire) ou scénario télé (Navarro, La Crim').


L'embaumeur est le genre de BD capable de mettre de bonne humeur. Une histoire facile à comprendre, une bonne dose d'humour et un dessin très au point. Les auteurs, expérimentés, sont tous les trois à la hauteur de leur réputation. Très agréable.

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta