8/10Les Naufragés d'Ythaq - Tome 10 - Nehorf-Capitol Transit

/ Critique - écrit par plienard, le 18/10/2012
Notre verdict : 8/10 - Les enfants de la brume (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Le tome 9 des Naufragés d’Ythaq sonnait la fin d’un cycle. C’est donc tout naturellement que le tome 10 annonce le début d’un nouveau pour une série qui n’a cessé de s’améliorer d’album en album. Christophe Arleston et Adrien Floch remettent donc ça pour une série qui, disons-le franchement, n’est pas loin de supplanter Lanfeust. Petit rappel.


DR.
Narvath est mécano sur un vaisseau spatial, le Brume de comète, et poète à ses heures perdues. Granite, quant à elle, est barmaid sur le vaisseau après avoir été rétrogradée de son poste de pilote. Callista est une richissime héritière, hautaine et snob, qui ne pense qu’à elle. À la suite du naufrage de Brume de comète, les trois personnages vont vivre une aventure extraordinaire sur une planète inconnue et certains comme Narvath vont revenir totalement changé et fort d’un pouvoir permettant de passer d’un monde à l’autre.

Un tel pouvoir n’est pas sans attiser quelques convoitises. C’est ce que Narvath et Granite vont s’apercevoir. Arrivés sur Nehorf, la planète abritant toutes les instances de la fédération, ils doivent faire le débriefing de leurs aventures au haut-commissaire Nershudil. Ce n’est qu’ensuite que les forces voulant récupérer leur pouvoir vont entrer en action.

De nouveaux personnages (Nershudil, le baron Oarklef, le cruel Fludio, Gnos ker Murdynthe), de nouvelles intrigues (avec des luttes de pouvoir au sein de la fédération, la récupération des billes de pouvoir ...), le nouvel album des naufragés d’Ythaq repart sur de nouvelles et de bonnes bases. C’est une suite et pas juste une répétition des mêmes aventures dans un univers différents. On garde le côté sexy, et même très sexy qu’on avait pu voir dans le tome 9 (la relation entre Narvath et Granite devient très sérieuse). C’est d’ailleurs une orientation de plus en plus forte chez Arleston car dans le prochain Lanfeust, je peux déjà vous annoncer qu’il y a quelques scènes chaudes, chaudes chaudes ...

Le dessin d’Adrien Floch est toujours aussi sympathique, détaillé. Ses nouveaux personnages sont suffisamment différents dans leurs physiques et leur apparence ce qui permet de rapidement les appréhender, avec un satisfecit particulier pour les personnages d’Urquarth et surtout Fludio carrément flippant et qui n’est pas sans rappeler le dauphin dans Zorn & Dirna.

Le nouveau cycle démarre sur les chapeaux de roue et les nouveaux personnages apportent un supplément d’intérêt. Il manque pourtant ce sentiment d’inquiétude que l’on pourrait avoir pour les personnages de Granite et de Narvath, ce dernier ayant une sorte de pouvoir ultime. Que peut-il leur arriver de grave ?


DR.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre
Joe Bar Team
Joe Bar Team