ATTENTION : CONTENU RESERVE A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités. En consultant cette page, vous attestez être majeur au regard de la loi française et vous prenez vos responsabilités par rapport à son contenu.

CONSULTER QUITTER

4.5/10Nassao - tome 1 - Bienvenue à Nassao

/ Critique - écrit par Maixent, le 20/08/2011
Notre verdict : 4.5/10 - Lost (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Un premier tome qui doit encore faire ses preuves. Rien de vraiment mauvais pour l'instant mais rien d'extraordinaire non plus.

Le fantasme de l’île paradisiaque peuplée uniquement de femmes gourmandes qui n’attendent que la venue d’un homme (ou plusieurs) capable d’assouvir leurs dévorantes passions sexuelles perdure encore. Étrangement, la bande dessinée traditionnelle fait souvent mention de ces lieux hors du temps, comme l’île du plaisir dans Les 12 travaux d’Astérix, un endroit presque parfait car les sangliers en sont absents ou l’île de Thémyscira, terre natale de Wonder Woman.
La bande dessinée érotique n’est pas non plus en reste. Cet espace clos, au
Sex Toy écolo
climat chaud, coupé du monde et donc laissant libre cours aux plaisirs loin des contraintes sociales a très vite inspiré les auteurs. L’image la plus courante est celle d’une jeune fille peu vêtue sur un atoll ridicule sur lequel a poussé par hasard un unique palmier, très vite rejointe par un naufragé en rut que l’on trouve dans les illustrations humoristiques. Dans cette optique, on trouvera Les Petites Femmes de Seron qui, après avoir pendant des années conté aux enfants les aventures des Petits Hommes d’Eslapion s’est tourné vers un public plus adulte avec son île peuplée de mini bombasses ne pensant qu’à se reproduire avec ce chanceux naufragé arrivé par hasard. 
Sur cette île-là, perdue au milieu du Pacifique, les femmes ont une taille normale, mais sont tout aussi frustrées. Heureusement qu’un groupe d’entomologistes a décidé d’y venir faire des études. Trois hommes qui découvrent petit à petit une peuplade de vahinés contraintes par la tradition a ne faire l’amour qu’une fois l’an pour se reproduire, se satisfaisant le reste du temps entre elles ou avec des branches d’arbre taillées avec soin. Dans un chassé-croisé burlesque, tous les habitants de l’île se
Plan à 4
croisent et s’entrecroisent, chacun couchant un peu avec tout le monde. On y trouve même une tribu dissidente les Hul-lay, les bannis aux goûts contre-nature qui sont seulement des libertins vivants librement leurs envies.
Quant au dessin, sans être rebutant, il manque de ligne de force, tous les personnages étant un peu mous et patauds. Les décors ne sont pas vraiment exploités et même si le traitement d’ensemble est correct, il n’y a rien de vraiment novateur. 
Cette ode aux plaisirs faciles et aux douceurs des tropiques, sans être désagréable à lire, manque de folie à défaut d’érotisme. Oscillant sans cesse entre le sérieux et l’humour, l’auteur ne parvient pas à imposer vraiment un style et on est plutôt dans le plat. Pas vraiment d’excitation, pas de fou rire, pas de réflexion, rien de vraiment remarquable dans le dessin. On lit ça comme une Bd de Danny, en sachant à quoi s’attendre et sans jamais être surpris. Vu qu’il s’agit du premier tome d’un diptyque, on peut quand même laisser une chance à Nassao en se disant qu’il s’agissait d’un volume d’exposition et que l’intrigue sera plus riche dans le tome 2. En attendant, si vous êtes dans un hamac sur une plage de sable fin en sirotant une Pina Colada, vous pouvez toujours rêver à Nassao, ce sera une occupation agréable. 

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Joe Bar Team
Joe Bar Team