6/10Monographie prématurée

/ Critique - écrit par iscarioth, le 05/06/2006
Notre verdict : 6/10 - Dans sa bulle (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Monographie prématurée est un ouvrage riche, dense, mais qui n'a d'autres destinataires qu'un petit public connaisseur, spécialisé et passionné.

Emmanuel Guibert a accédé à la notoriété depuis le grand succès de la série-reportage Le Photographe. Depuis plusieurs années, il a enchaîné les réalisations, notamment en collaboration avec Joann Sfar (La fille du professeur, Sardine de l'espace, Les olives noires). Très vite, on l'assimile à la nouvelle vague française d'auteur de BD. Son nom vient côtoyer ceux d'autres auteurs prestigieux tels David B. ou Nicolas De Crécy. Une nouvelle preuve de cette reconnaissance artistique vient de paraître chez les éditions de l'An 2 : Monographie prématurée, une compilation de textes, dessins et planches réunis en hommage à l'auteur. Cette biographie par bribe n'est pas la première réalisée par les éditions de l'An 2. Avec leur collection Etoiles de l'image, la maison d'édition dirigée par Thierry Groensteen a déjà rendu hommage à de Crécy, JC Menu et Blanquet. Un quatuor symbolique de la nouvelle génération.


Par delà l'hommage réalisé et la reconnaissance artistique apportée par l'ouvrage, que trouve-t-on dans Monographie prématurée ? Que peut y puiser un lecteur ? On trouve tout d'abord dans cet ouvrage du texte. Des articles rédigés par différents auteurs. Un article de Gilles Ciment, directeur-programmateur aux multiples casquettes, très impliqué dans le cinéma. D'autres écrits de Marie Lallouet, rédactrice en chef de Bayard presse, d'Alexis Laballery, auteur de Sick Tracy et de Christian Rosset, dont on ne connaît pas grand-chose. Un seul texte a été rédigé par Emmanuel Guibert lui-même, qui nous explique dans un style très agréable le rapport au dessin de l'enfant. Cet article est d'ailleurs illustré par les dessins de sa petite fille.

Pour ce qui est des réalisations graphiques qui parsèment l'album, on retrouve trois histoires complètes et de nombreux extraits de bandes dessinées publiées par l'auteur. Monographie prématurée présente beaucoup de croquis, crayonnés, peintures et autres illustrations et dessins de l'auteur. Pour se sentir concerné par Monographie prématurée, il faut bien connaître l'oeuvre de Guibert. Plus que cela, il faut en être passionné. Seuls les grands fans du dessinateur-scénariste se sentiront concernés par la plupart des textes proposés. D'où le coté un peu confidentiel de l'ouvrage, très peu accessible au public non bédéphile, non connaisseur.


En définitive, Monographie prématurée est un ouvrage riche, dense, mais qui n'a d'autres destinataires qu'un petit public connaisseur, spécialisé et passionné.

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6