7.5/10Le Monde selon François - Tome 1 - Le secret des écrivains

/ Critique - écrit par iscarioth, le 21/02/2007
Notre verdict : 7.5/10 - L'imagination au pouvoir (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Sur la base de l'imaginaire enfantin, Le monde de François développe un univers tout à fait intéressant et rafraîchissant, sur un rythme qui devrait capter l'attention des petits et avec un double sens de lecture qui fera sourire les grands.

Rappelez vous de votre enfance ou, s'il vous est impossible de vous la remémorer suffisamment, observez celle de la nouvelle génération. Enfant, les choses vous apparaissent différemment, et vous trouvez à ce que vous n'expliquez pas encore des raisons d'être parfois farfelues. C'est sur cette base que se développent l'histoire et l'imaginaire de François.


François est un petit garçon très créatif. De sa bouche sortent des histoires très farfelues, qui nous expliquent les raisons d'être d'un élément de notre quotidien. Pourquoi certains poissons sont rouges, que se passe-t-il une fois les portes de l'école refermée, d'où viennent les nuages... Sa capacité non contrôlée à inventer sans cesse de nouvelles histoires lui vaut de nombreuses railleries de la part de ses camarades. Ce don qui s'invite au moment les moins opportuns dans la bouche de François le gêne, c'est pourquoi le jeune garçon chercher à l'étouffer. Mais on ne camoufle pas un talent. Cette première histoire du Monde selon François est une jolie allégorie du talent d'écrire et de la passion des histoires. François est confronté à un cercle d'écrivains qui monopolise le marché du livre en prenant les mots comme des esclaves. François, lui, aime les mots et les fédère. Là où les enfants ne verront qu'une aventure fantastique bien rythmée et prenante, les parents, reprenant la lecture, pourront s'amuser d'un double sens de compréhension, avec ces écrivains malintentionnés qui nous pondent des livres comme autant de recettes préconstruites.


Techniquement, cette première aventure de François est d'un très bon niveau. Les graphismes de Renaud Collin, armé de sa palette graphique, mélangent parfaitement rêve et réalité. Le ton employé, entre dessin humoristique franco-belge et stylisation infographique (Arthur De Pins), est parfaitement approprié. Les couleurs sont extrêmement chaudes et vives, mais sans forcer jusqu'à l'overdose. Du point de vue de la construction narrative, l'album fait s'enchaîner les petites saynètes très rapidement, générant un bon rythme de lecture.


Sur la base de l'imaginaire enfantin, Le monde de François développe un univers tout à fait intéressant et rafraîchissant, sur un rythme qui devrait capter l'attention des petits et avec un double sens de lecture qui fera sourire les grands. A découvrir.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Sambre
Sambre