8/10Miss pas touche - Tome 4 - Jusqu'à ce que la mort nous sépare

/ Critique - écrit par riffhifi, le 29/09/2009
Notre verdict : 8/10 - La Miss tique (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Le deuxième diptyque trouve ici une conclusion en demi-teinte, toujours dans l'esprit de cette excellente série Poisson Pilote. Décidément, les Kerascoët ont la main dans les meilleurs projets du moment.

La collection Poisson Pilote a fêté cette année ses 10 ans d'existence. Pas question pour autant d'arrêter le bon boulot : Appollo et Brüno ont sorti leur excellent deuxième tome de Commando Colonial, et Miss pas touche continue son petit bonhomme de chemin sous l'égide de ses trois auteurs Hubert et Kerascoët Pas touche, on t'a dit !
Pas touche, on t'a dit !
(ce n'est pas une erreur de calcul, car le deuxième nom compte double). Fin d'un deuxième diptyque donc, pour une série que l'on pensait destinée à ne connaître en tout et pour tout que deux tomes. Conséquence : on espère maintenant qu'elle continue pendant encore quelques années...

Blanche, toujours enamourée du Prince Charmant qui donnait son titre au tome précédent, doit échapper à la fureur du tenancier de bordel qui lui sert d'hébergeur : elle lui a brisé le crâne lors d'une soirée dont elle ne se souvient qu'imparfaitement. Navigant entre les différentes personnes susceptibles de lui venir en aide, la jeune vierge aux cheveux courts va tout faire pour retrouver son Antoine. Mais le sort lui réserve une surprise au goût amer...

Coloriste tout terrain depuis dix ans, Hubert le Breton (ce n'est pas son nom, c'est sa nationalité - enfin, il est du Finistère quoi) est un individu à double face. Lorsqu'il opère au scénario, il est d'un autre temps. XIXème siècle dans La sirène des pompiers, fin des années 30 pour Miss pas Touche. Ce qui ne l'empêche pas d'être également aux couleurs puisque, rappelons-le, il est tout terrain dans ce domaine. Entre les deux, il y a le dessin, signé d'un couple immensément talentueux qui évolue sous le pseudonyme commun de Kerascoët ; on a vu leurs mains à l'œuvre sur la série-fleuve Donjon chez Delcourt (option  « Crépuscule »), sur Miss pas Touche évidemment, et tout récemment chez Dupuis pour un album C'est une personne qui vous dit :
C'est une personne qui vous dit :
"PAS TOUCHE !"
appelé Jolies ténèbres, qui n'aura probablement pas de mal à se faire sa place dans notre top 20 annuel étant donné l'unanimité qu'il a fait chez ses lecteurs... Le résultat de l'alliance entre Hubert et les Kerascoët fait merveille depuis le premier tome de Miss pas Touche : fraîcheur et intelligence de l'écriture, qui sait faire apparaître la psychologie de chaque personnage et ne pas sacrifier le réalisme historique au politiquement correct de notre temps (voir la dernière partie de ce quatrième tome) ; délicatesse du dessin, à la fois vieillot et inscrit dans le mouvement initié par les Joann Sfar et les Christophe Blain ; épaisseur des sentiments, sans pour autant verser dans la niaiserie ou le mélo... En clôturant cette deuxième histoire, les auteurs donnent à voir le chemin que la Vierge du Bordel peut encore avoir à parcourir : rendez-vous l'année prochaine ?...

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre