5.5/10Milan K - Tome 3 - La guerre des Silovikis

/ Critique - écrit par plienard, le 17/09/2013
Notre verdict : 5.5/10 - La réalité romancée ? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Fin du premier cycle de la série avec un affrontement en tête à tête entre Milan K et le président russe.

Qui est Milan K ? C’est ce que l’entourage proche de ce garçon blond qui parle russe se demande. À la tête d’une immense fortune qu’il a difficilement récupérée face à des ennemis tout puissants, ce fils d’oligarque russe, de son vrai nom Mikhaïl Khodorov, n’en a pourtant pas fini avec ses adversaires. Les services secrets russes ont retrouvés sa trace et le président Vladimir Paline veut sa tête.


Tu vas voir qu'ils vont finir sous la douche !.

Sam Timel et Corentin, respectivement scénariste et dessinateur de cette série dont c’est le troisième tome, terminent ici un premier cycle avec un affrontement presque biblique, du style David contre Goliath à coup de million et de chantage. Bien sûr, David (Milan) gagne à la fin, mais le chemin reste rude et il va lui falloir beaucoup de force de caractère pour ne pas abandonner.

Sans être fantastique, les deux auteurs réussissent un album (et une série) sympathique. L’enchaînement des événements se fait de manière un peu rapide alors qu’ils sont sensés se dérouler sur plusieurs mois. Les indications temporelles sont bien sûr indiquées, mais il y a un manque de liant. La préparation de l’attentat contre le président russe en est le meilleur exemple. Le découpage des planches et les dessins participent à cette sensation de rapidité avec de grandes cases et rarement plus de deux cases par bandes.

On sent une volonté des auteurs à aller droit au but et ne pas trop s’appesantir sur les détails annexes. Cela donne un ton énergique à leur série. Et malgré le message de précaution qui prévient le lecteur que les personnages et les situations sont purement imaginaires – ce qu’on veut bien croire – on voit bien que l’actualité politique internationale les a fortement influencés comme cet opposant russe empoisonné au polonium 210 ou encore et surtout le président russe qui en rappelle un plus véridique. Mais c’est surement une vue de notre esprit !


DR.

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)