6/10Midgard

/ Critique - écrit par plienard, le 20/09/2012
Notre verdict : 6/10 - Une histoire de bonhomme bleu (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Il y a un an, en Septembre 2011, les éditions Casterman proposaient une bande dessinée pour le moins originale, Midgard. Deux histoires, celle de vikings et celle d’Oon un petit extraterrestre bleu, qui se lisent chacune dans un sens différent. Le rapport entre les deux ? Eh bien, les deux histoires finissent au centre du livre pour se recouper, les vikings tombant sur Oon ou Oon rencontrant les vikings selon la partie que l’on a lu.


DR.
Une façon originale donc de présenter une histoire dans deux univers différents. C’est l’œuvre de Steven Dupré (la série Kaamelott en bande dessinée chez Casterman, Coma chez Glénat) capable de donner beaucoup d’énergie à sa mise en scène, allié à un trait précis et efficace.

Un an après, voilà le second tome qui se présente, cette fois, de façon traditionnelle, au format comics et commençant toujours par trois pages en couleurs avant de revenir progressivement au noir et blanc. Personnellement, ça me chagrine un peu et surtout je n’en comprends pas le sens ou l’utilité. Je préfère même, dans ce cas-ci, les pages en couleurs. Mais refaisons un point de l’intrigue.

Joric est un jeune vagabond mourant de faim quand il arrive dans un village. Celui-ci est attaqué par une horde de vikings commandée par Knut. Ils pillent le village mais au retour vers leur drakkar ils ont maille à partir avec le bailli local et ses hommes. Au final, les vikings ont perdu leur butin et abandonné un de leur meilleur guerrier, Snorri. Ce dernier s’enfuit, suivi de Joric surpris en train de voler.

À quelques milliers de kilomètres de là, Oon, un jeune rebelle extraterrestre est condamné à élever des larves (bébés extraterrestres). Refusant cette condamnation, il réussit à s’enfuir mais il est poursuivi par le lieutenant rééducateur Argh. Leur course-poursuite va s’arrêter sur une terre d’Irlande, à l’endroit même où un monastère se fait attaquer par une horde de vikings.

L’humour est toujours au rendez-vous de ce nouvel opus. Le pauvre Knut a une équipe de bras cassé. Snorri est obligé de se coltiner Joric alors qu’ils ne se comprennent pas. Les villageois et les moines sont de véritables poules mouillées. Tout ceci fait partie des éléments les plus drôles des deux albums. Un certain sens de l’absurde émane de ces deux livres ce qui les rend assez amusants. On suivra donc cette série d’un œil bienveillant.


DR.

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse