7/10Mélusine fait l’amour

/ Critique - écrit par plienard, le 28/05/2013
Notre verdict : 7/10 - Mélusine passe un coup de balai (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Qu’arrive-t-il à Mélusine ? Une couverture sexy où elle embrasse goulument, façon Autant en emporte le vent, un beau jeune homme, et surtout une seule signature, celle de Clarke. François Gilson n’est plus de la partie après 20 albums de bons et loyaux services. La jeune sorcière de 119 ans y a-t-elle perdue ? C’est ce que nous allons voir.


DR.

Dans la somme des nouveautés pour une série, Mélusine fait fort. Un seul auteur – mais qui signe déjà pas mal de série à lui tout seul –, une couverture résolument plus adulte pour une série destinée plutôt à la jeunesse et surtout une histoire longue. C’est une petite révolution pour les histoires de la sorcière la plus sexy de la bande dessinée. Le tour de force de l’auteur sera pourtant de donner un lien temporel et de causalité à une suite de petites scénettes plus ou moins longues et toutes rigolotes. Ce qui donne cette histoire longue où Mélusine va perdre ses pouvoirs et où le seul moyen de les récupérer sera de tomber amoureuse d’un homme et avec qui elle ... fera la chose.

Vous l’aurez compris, Clarke fait le ménage pour le plus grand bonheur de ses lecteurs. L’humour est au rendez-vous avec les mêmes recettes (Cancrelune toujours aussi maladroite en balai, la cousine Mélisandre toujours aussi cruche ..) mais il fait passer son héroïne de l’adolescence à l’âge adulte. Et ce n’est pas pour nous déplaire.


La princesse et la grenouille version Clarke !

 

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta