2/10Médée - Tome 3 - L'épée de Troie

/ Critique - écrit par plienard, le 08/07/2011
Notre verdict : 2/10 - Album n°3 de mes deux (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Nouvel album d’Ersel et Renot en cette année 2011 à éviter à tout prix, sauf si vous êtes fan absolu. Si c’est le cas, ne lisez pas la critique.

Henri est un vieux maître d’arme à la retraite, quelque peu irascible car son voisin a une vie sexuelle plutôt bruyante. Lorsqu’un jour, ce dernier disparaît après avoir été embarqué par de mystérieux policiers parlant anglais et tchèque.


Sans regarder !
Nouvelle collaboration en cette année 2011 entre Ersel (dessin) et Renot (scénario) après Les voiles pour le troisième tome de Médée. Les deux auteurs ne parviennent pas à donner le souffle épique dont aurait peut-être besoin cet album. Les situations s’enchaînent de façon incongrues, sans jamais être crédibles. Le lecteur va se voir proposer une suite de scènes et devra prendre pour argent comptant quelques conclusions faites. Et s’il est docile, il pourra encore mieux accepter la conclusion expéditive – comme le reste de l'album – qui laisse un fameux goût d’inachevé. Comme d’habitude, on nous agrémente l’histoire avec de petites scènes de cul, histoire de réchauffer le lecteur et de faire comme dans les mauvais téléfilms. Les dialogues sont agaçants et le personnage d’Henri tout à fait antipathique. Heureusement, le dessin est acceptable, à part peut-être le voisin d’Henri qui change de couleur de cheveux case après case (à moins que je n’ai rien compris, ce qui est possible aussi).

Le bilan est plus que négatif. On ne comprend pas le propos des auteurs qui ont, semble-t-il, bâclé leur album. À déconseiller.


Bientôt, ce sera sans les mains.

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Sambre
Sambre