6/10Méchant Benjamin - Papa Pouet Pouet

/ Critique - écrit par Maverick, le 16/08/2011
Notre verdict : 6/10 - Pour jeunes enfants matures (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Papa Pouet Pouet avec son titre très recherché, propose une histoire réfléchie et bien travaillée, qui fera mouche chez les ados. Mais sans textes, et avec un public visé de 3 ans environ, la forme prend le dessus sur le fond, et l'intérêt de la BD en devient plus limité.

Il est toujours délicat de critiquer une bande dessinée destinée aux tout-petits. Lire un album sans texte, avec seulement des images, et un personnage énervant, lorsqu'on a dépassé l'âge des couches culottes, l'intérêt frise le néant. Mais, un lecteur de 3 ans pourrait trouver son bonheur, alors pour le besoin du travail bien fait, retour dans le passé, une petite trentaine plus tôt!

Chic, je vais bientôt découvrir la maternelle, faire des jolis dessins pleins de gribouillis et de couleurs, apprendre des comptines par cœur, et essayer de regarder sous les jupes des filles, car il paraît qu'elles naissent dans les roses. En attendant, lorsque je vais sur le pot, j'aime bien faire comme les grands : lire un bouquin et passer pour plus intelligent que je ne le suis, en fronçant les sourcils. Alors zou, je prends la nouvelle aventure de Méchant Benjamin, le tome 7, mais bon je sais pas encore compter jusque là, je ne saurais pas trop vous dire où on en est dans la saga. Moi, cela ne m'intéresse pas, je peux relire tout le temps la même BD. De toute façon, je ne regarde que les images!

Dans cette histoire, tout commence le matin avec le petit garçon Benjamin qui dort en boule dans le lit de sa maman, car son papa n'est pas souvent là. Mais aujourd'hui est un grand jour, car ce dernier va bientôt débarquer pour passer un moment en famille ! Et son papa, c'est le roi du monde avec son énorme voiture avec remorque:  un camion on appelle ça. C'est comme pour les pompiers, sauf qu'on n'éteint pas le feu avec. Alors Benjamin, vite, se prépare, se lave, se brosse les dents (beurk), se peigne, etc.... le tout en mode rapido. Et voilà papa qui arrive, avec son camion qui fait Pouet Pouet ! Il paraît d'ailleurs que c'est le nom de cette BD : Papa Pouet Pouet. Bref, Benjamin saute dans les bras de son papa, et c'est parti pour une virée en camion, la grande aventure !! Benjamin se prend donc pour un adulte, ses jambes s'agrandissent pour atteindre les pédales, il devient grand, costaud, et cherche le grand amour (re-beurk).

Je reprend mon âge adulte pour vous expliquer que dans cette histoire, le méchant Benjamin du titre ne l'est justement pas trop, son esprit étant plutôt occupé à se prendre pour un grand, à prendre la place du père du famille, squatter le lit de sa mère, et (je peux spoiler le lecteur Krinein non?) s'imaginer avec une femme pour faire des gosses. Cela ressemble un peu au complexe d'Oedipe, mais en version j'explique ça à mon bambin d'environ 3 ans. Honnêtement, lui ce qui l'intéresse, c'est la couleur du camion, son klaxon, et les bras toboggans de son padre. Un récit intelligent donc, mais qui ne prend son sens que pour un esprit mature. Un paradoxe bizarre, entre le lecteur attendu et la lecture proposée. Dans tous les cas, votre enfant prendra plaisir à feuilleter cet album en se prenant pour Benjamin, car oui, ce petit bout que vous avez mis au monde, et bien un jour, il grandira, il ne faut pas l'oublier!

Méchant Benjamin - Papa Pouet Pouet
DR.

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse