Marvel

/ Fiche - écrit , le 18/10/2009

Temps de lecture estimé de l'article : 5 minute(s) - laisser un commentaire


 

 

 

Site officiel (en anglais)
Le site français Marvel World (voir notamment l'historique qui retrace l'histoire de l'humanité à la sauce Marvel)

Subdivision de Marvel Enterprises, qui dirige également Marvel Films

Après s'être appelé Timely Comics, puis Atlas Comics, le groupe américain fondé par Martin Goodman en 1939 décide pour éditer ses bandes dessinées d'utiliser le nom aujourd'hui célèbre de Marvel.

Fantastic Four #1 (1961)
Fantastic Four #1 (1961)
Le mastodonte du comic book dans les années 50 est DC Comics, éditeur de Superman et Batman, les best-sellers de l'époque. Pour rester concurrentiel, Marvel décide en 1961 de lancer son propre catalogue de super-héros, et charge le scénariste Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby (qui ont travaillé ensemble quelques années plus tôt sur les aventures de Captain America) de créer une équipe de super-héros. Stan Lee décide alors de doter ses personnages de traits de caractère typiquement humains, à l'inverse des figures monolithiques de DC : c'est ainsi que naissent Reed Richards, sa fiancée Susan Storm, le jeune et trop impétueux Johnny Storm, et surtout la Chose, un personnage dont la monstruosité physique affecte l'humeur, faisant de lui le premier super-héros vraiment laid de l'histoire du genre. Ensemble, ils forment Les 4 Fantastiques (Fantastic Four), et donnent le ton pour les innombrables séries à venir.

Car Stan Lee ne s'arrête pas en si bon chemin : après les Fantastiques, il crée Spider-man (avec le dessinateur Steve Ditko), Docteur Strange (encore Ditko), Daredevil (avec Bill Everett), Iron Man (avec Don Heck), les X-Men (avec Jack Kirby), Hulk (Kirby à nouveau), le Surfer d'Argent (Kirby l'infatigable), Thor (Kirby l'indétrônable), Nick Fury (eh oui, Jack Kirby)... Il rassemble ensuite certains d'entre eux en équipe (les Vengeurs), puis ressuscite les personnages de Captain America et de Namor le Prince des Mers créés quelques années avant Marvel. La démarche de Stan Lee fut toujours d'humaniser les personnages en les plaçant dans un contexte réaliste (Spider-man est new-yorkais alors que Superman habite à Metropolis, cité fictive), et en leur conservant de nombreuses vulnérabilités (le sommet étant atteint avec Daredevil, super-héros aveugle !). A l'inverse des Les Vengeurs
Les Vengeurs
super-héros DC, ceux de Marvel vieillissent (au ralenti, certes), se marient, divorcent, voient leurs proches mourir... La plupart des séries peuvent ainsi se suivre sur une longue période de temps comme un feuilleton.

Au milieu des années 2000, on estime que le nombre de séries lancées par Marvel, qu'on appelle depuis longtemps la Maison des Idées, s'élève environ à 5000 titres. Toutes ne sont pas le fruit du cerveau de Stan Lee (qui n'est qu'un être humain, et a plus ou moins pris sa retraite dès le milieu des années 70), et pourtant l'inconscient collectif continue à lui attribuer (par habitude sans doute) certains des personnages les plus populaires aujourd'hui : Wolverine, le Punisher, Elektra, Power man, Ghost Rider, Blade, Venom, etc. sont nés après que le bonhomme a laissé les clefs de la maison à ses successeurs.

Marvel, s'il parvient dès la fin des années 60 à tenir la dragée haute à DC sur la vente de comics, reste néanmoins à la traîne sur les adaptations à l'écran de leurs héros : pendant que Superman et Batman se pavanent devant les caméras de Richard Donner et Tim Burton, Spider-man et L'incroyable Hulk ne sont que des séries télé au rabais (bien que la deuxième remporte un certain succès). A partir de 2000 pourtant, avec l'adaptation de X-men par Bryan Singer, Marvel fait une percée phénoménale au cinéma, adaptant tous ses titres majeurs en à peine huit
ans et produisant des suites à la plupart d'entre eux. Stan Lee, témoin de ce triomphe tardif, fait une apparition en guest star dans chacun de ces films, consécration discrète mais méritée de l'homme qui révolutionna un pan de la bande dessinée.

En France, les comics de Marvel sont d'abord édités par la société Lug, qui les regroupe en magazines dans lesquels on retrouve trois à quatre séries : dans les années 70 et 80, Strange et ses dérivés (Special Strange, Strange Spécial origines), Titans, Nova, Spidey se partagent les titres les plus appréciés comme Spider-man, X-men et les 4 Fantastiques. A partir des années 90, Lug devient Semic, qui privilégie désormais l'édition par série plutôt que le mélange. Depuis la fin des années 90, les droits Marvel sont passés à Marvel France, qui fait maintenant partie des éditions Panini.


Les collections 
: En marge des séries principales et des mini-séries événement comme les Guerres Secrètes, Marvel a plusieurs fois lancé des collections "parallèles" présentant une version alternative de l'univers Marvel.

What if ? : Titre étrange, lancé dans les années 80, Et si ? a pour vocation, dans chaque numéro, de reprendre un événement de l'histoire Marvel et d'imaginer ce qui se serait passé si cet événement précis s'était déroulé différemment.

2099 : Lancés en 1993, les titres 2099 proposent une version futuriste de certains personnages Marvel : on retrouve donc un Spider-man employé d'une corporation gigantesque (c'est à ce personnage que l'on doit l'idée des lanceurs de toiles organiques reprise par Sam Raimi dans les films), un Punisher aussi virulent que son prédécesseur, une équipe de X-men qui n'ont en commun avec les premiers que leur statut de mutants, et un Doom 2099 qui n'est autre que l'authentique Docteur Fatalis, préservé des ravages du temps par la technologie Latvérienne...

Ultimate : En 2000, Marvel décide de rallier un nouveau lectorat en reprenant les titres les plus populaires à leur origine en les modernisant, permettant ainsi aux personnages de renaître à l'aube du XXIème siècle. Une initiative un peu opportuniste et peu imaginative, qui ne rencontra pas le succès fracassant escompté.

Marvel Knights


Auteurs symboliques : Stan Lee, Jack Kirby, Steve Ditko, John Buscema, John Romita, Frank Miller, Chris Claremont, John Byrne, Gil Kane, Louise Simonson, Walter Simonson, David Michelinie, Todd McFarlane, Mike Deodato Jr., Warren Ellis, Kurt Busiek, Jim Lee, Alex Maleev, Brian Michael Bendis, Mark Bagley, Kevin Smith, Joe Quesada, John Romita Jr.

A découvrir
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)