9/10Lucha Libre - Intégrale 1 - La légende est en marche !

/ Critique - écrit par Canette Ultra, le 02/05/2011
Notre verdict : 9/10 - Libre un max ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Indispensable, cette première intégrale est l'anthologie que les fans attendaient (les autres aussi mais ils ne le savaient pas). Avec en tête d'affiche les Luchadores Five, les justiciers masqués vont nous faire vibrer dans des aventures aussi drôles que variées.

Jerry Frissen et ses amis (Bill, Gobi et tous les autres) ont contribué à créer la légende Lucha Libre. Ce magazine qui a connu une fin au treizième numéro a lancé de nombreuses séries comme Téquila ou les Luchadores Five. Elle a permis également l’essor de nouveaux héros masqués à l’instar de Minimum et Maximum. Les Humanoïdes Associés proposent une intégrale Lucha Libre comprenant les 6 premiers numéros. Une œuvre massive qui intrigue : il y a t-il des bonus ? Intérêt d’un tel pavé ? Des photos osées de la nuit de noce de Téquila ? La curiosité étant trop forte, je me lance pour la gloire de Krinein dans un match de Lucha Libre afin de voir ce qui se cache derrière le masque de ce recueil.


La French Touch !
Les personnages impliqués sont légions. C’est l’occasion parfaite de retrouver nos héros favoris et de parfaire nos connaissances. Nous rejoignons l’insolent Mélindez dans ses frasques les plus inspirées. Le jeune garçon est véritablement ancré dans l’univers de la lutte mexicaine. Du côté de la légèreté, Paquito Furioso sera de la partie afin de nous présenter sa jeunesse. L’histoire est courte mais l’esprit disco qui parcoure l’aventure nous fera passer un bon moment bien que peu palpitant. Le professeur Furia de son côté est plus infect que jamais. Il a toujours une « bonne » idée pour arnaquer ses élèves. Plus abject et plus fourbe, il est le côté obscur de l’album. L’humour noir est de rigueur mais l’homme au masque aussi sombre que ses actions sera parfois le dindon de la farce. Cela ne fera que renforcer la puissance du personnage. Au programme également, les Formidables, l’équipe de héros Français qui nous racontent comment l’un de ses membres a disparu. Ils seront les fiers défenseurs du camembert et de la classe à la française. Les frenchies sont également les invités des Luchadores Five.


Walter abuse souvent de la Téquila !
Les justiciers de East L.A. nous livrent une superbe prestation tout au long de cette intégrale. C’est même la meilleure série de toute l’intégrale. Graphiquement impeccable, l’humour toujours décalé et surtout l’immense empreinte de la mythologie des films de Lucha Libre comme leur modèle El Santo. Le passage ou El Gladiatore provoque la séparation du groupe est superbe. Téquila est également de la partie puisqu’il sera présent dans une aventure retraçant son enfance à l’orphelinat. Cette aventure impliquera d’ailleurs ses anciens amis des Luchadores Five. Le géant est aussi impliqué dans une aventure solo où il doit se disculper d’une affaire de carnage. L’empreinte de l’enfance et le secret de sa puissance donne à Téquila un côté humain fort appréciable. Les habitants du désert sont également une source d’humour qui fait mouche. Le fier descendant des cactus sera illustré de manière dynamique et colorée pour notre plus grand plaisir. Dans cette intégrale, il ne faudrait pas oublier les Tikitis. Il sont également dans le top 3 en matière de graphisme pour cet ouvrage. Cependant, ils sont un peu en deçà des Luchadores ou de Téquila en matière d’histoire, de mythe ou bien d’humour.



Philoloco sourire aux lèvres !
Ce qui frappe le plus dans cette intégrale, c’est le lien avec la source d’inspiration à savoir la Lucha Libre. Les textes explicatifs et les fiches des personnages sont d’excellents moyens pour faire plonger le lecteur dans l’univers particulier de Frissen et du catch mexicain. Les affiches relatant des exploits antérieurs aux aventures racontées contribuent également à créer une légende autour des personnages. La richesse des détails permettent d’apprécier le travail de recherche des auteurs. Qu’il s’agisse du désert ou bien de la lutte, on est littéralement transporté dans un monde qui fourmille de créatures mythiques et de prises de catch. L’autre point important de cette œuvre est l’autodérision. Frissen n’hésite pas à se mettre en scène (via Walter le voisin Belge de Téquila) ou à ridiculiser ses personnages. Les Luchadores Five se sont régulièrement tabasser et leurs voisins, loin d’être reconnaissant, se moquent de leur look. Ainsi, même si Red Demon tente d’avoir l’air cool, il ne peut échapper à la honte de se faire vomir dessus par un chien.

En résumé, cette intégrale est l’occasion parfaite pour se mettre à la page et d’intégrer l’univers de Lucha Libre. Son prix est également attractif si vous faîtes le calcul puisqu’acheter chaque numéro (sous prétexte de les trouver) individuellement reviendrait cher. Le magazine est certes plus transportable mais il est aussi plus fragile. La grande force de ce recueil proviendra des Luchadores Five et de Téquila mais les autres acteurs de ce monde coloré vous feront également passer un excellent moment.


Luchadores Five contre Formidables !

A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
V pour Vendetta
V pour Vendetta