7.5/10Long John Silver - Tome 3 - Le labyrinthe d'émeraude

/ Critique - écrit par plienard, le 31/05/2010
Notre verdict : 7.5/10 - Barbe verte (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Long John Silver a perdu la carte menant au trésor de Guyanacapac lors de la mutinerie. L'état du bateau est particulièrement inquiétant, et il menace de s'éventrer dans les heures qui viennent. Il va falloir trouver le chemin coûte que coûte.

On retrouve Silver et ses sbires sur le Neptune après la mutinerie sanglante du tome précédent. L'épreuve a été particulièrement éprouvante pour tout le monde. Va falloir astiquer le pont maintenant
Va falloir astiquer le pont maintenant
Le docteur Livesey, notamment, semble écœuré par la tournure des événements. Les pirates, au vu de l'état inquiétant du bateau, veulent rebrousser chemin d'autant plus que la carte menant au trésor de Guyanacapac est maintenant au fond de l'eau. Long John Silver, quant à lui, semble immuable. Il est l'image même du capitaine qui ne faillit pas, qui donne le cap et qui le garde. Devant ses hommes qui sont à deux doigts de fomenter une nouvelle mutinerie, il reçoit l'aide inattendue de Dantzig. Dans un dernier élan de motivation générale, l'ensemble de l'équipage découvre le passage accédant à la rivière menant à Guyanacapac. Lady Hasting, éprouvée par les derniers événements, reprend vite ses esprits pour mettre au défi la forte tête de l'équipage et ainsi gagner le respect de tous. Mais si tout semble s'arranger, les choses ne vont pas rester aussi simples. Car tout semble trop facile. Moc, l'indien qui leur sert de guide ne joue-t-il pas un double jeu ? De quoi à peur Miss Hasting ? Qu'est-ce qui fait réellement courir Long John Silver, si ce n'est pas l'or ? L'équipage du Nemrod sera-t-il toujours vivant ?

Dans cet opus, on quitte la mer et ses tempêtes, pour parcourir un fleuve le long de la jungle étouffante et humide. Et par je ne sais quel prodige, on sent tout d'un coup, cette atmosphère moite, humide et chaude qui s'abat sur l'équipage. Comme Long John, on perçoit un danger que l'on ne parvient pas à identifier. Et les rebondissements vont s'accumuler.


On reconnaît bien là le talent de Xavier Dorison pour nous conter des histoires à la Stephen King, avec une atmosphère sombre et étouffante, comme il a su le faire à merveille dans Sanctuaire (dessin de Christophe Bec). Mathieu  Lauffray n'est, quant à lui, pas en reste. Un découpage qui rythme particulièrement bien l'album avec des pleines pages ou des demi-pages. Des couleurs vives et lumineuses en début d'album pour la mer et l'arrivée dans l'estuaire du fleuve, pour progressivement les assombrir et verdir (couleur émeraude) l'atmosphère quand le bateau s'enfonce dans la jungle. Les deux auteurs mettent tout leur talent pour nous livrer un bel album d'aventures. Il y a juste un petit goût d'inachevé concernant la carte au trésor. Car au final, cette carte ne sert à rien. Moc semble connaître le chemin. On ne voit donc pas l'importance qu'à pu prendre ce bout de papier. C'est cependant un détail, tellement l'intrigue est prenante et la fin excitante. Elle nous invite, d'ailleurs, à suivre Long John, le tout avec une énergie communicative. Cela présage d'un dernier album particulièrement vivant, que l'on attend déjà impatiemment.

A découvrir
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6