1/10Les Petits Péchés Mignons - tomes 3 et 4

/ Critique - écrit par Maixent, le 18/06/2011
Notre verdict : 1/10 - C'est petit, très petit (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Faire du fric sur un produit il y a des fois, ça passe très bien... D'autres pas du tout... Un conseil, attaquez par les vrais Péchés Mignons.

Les Péchés Mignons d’Arthur De Pins, rejoint ensuite pas Maïa Mazaurette, sont maintenant connus de tous et leur qualité n’est plus à prouver. Malgré la faiblesse de certains tomes (le troisième par exemple) ou des Péchés Capitaux, dans son ensemble, la série est quand même assez efficace et prenante. Pour preuve les plus de 200 000 albums vendus, comme quoi les auteurs ont su trouver leur public. En effet, le charme de ces petites trentenaires rondelettes a agi comme un dérivé érotique acceptable et gentiment sulfureux, le tout servi par un humour générationnel efficace sur le thème de l’amour et des relations en général.
Ensuite, ça dégénère. Après le Guide du râteau et l’Antikamasutra à l’intérêt plus
En bas à droite, un espace pour vos notes persos
que relatif, on a droit aux petits Péchés Mignons et l’on tombe de pleins pieds dans le mercantilisme facile et le racolage putassier. On a eu les Nanas au réveil suivi des Mecs sur les sites de rencontre et l’on a le droit maintenant aux Nanas au boulot et aux Mecs & le sport. Le principe est simple, reprendre des planches déjà éditées en album suivant les thèmes énoncés plus haut, les réduire au maximum pour que ça reste juste lisible et que ça coûte moins cher en encre. Ensuite, entre deux planches, on intercale des fiches signalétiques vite fait et plus ou moins drôles reprenant des clichés et pour pouvoir donner le nom de guide. En ce qui concerne le sport par exemple, on aura une fiche sur le culturiste, le maître nageur, le sportif extrême… Ces fiches sont en plusieurs points, toujours les mêmes. La phrase fétiche du modèle évoqué, ses avantages et inconvénients, un petit paragraphe descriptif et comment réussir à le/la choper. On finit sur le plus beau, un espace en blanc à remplir pour ceux et celles qui se baladeraient avec leur bouquin lors de leurs rendez-vous amoureux et écriraient le « number » de la cible dans leur petit calepin une fois qu’ils auraient trouvé la bonne personne. En fait c’est du sous Barney Stinson pathétique car manquant de folie et n’apportant même pas une touche d’humour, à moins que ce soit à prendre au premier degré, ce qui est encore pire.
Bref, ces petits Péchés Mignons ne servent à rien et plutôt que d’acheter ces produits dérivés mal faits, mieux vaut acheter directement les albums, à peine plus chers et tellement mieux.

A découvrir
Joe Bar Team
Joe Bar Team
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Sambre
Sambre