7/10Léo & Lola - Tome 1 - On s'aime trop

/ Critique - écrit , le 24/09/2006
Notre verdict : 7/10 - « Ma première BD » (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Léo et Lola est un outil jouant un rôle socialisant et censé donner des repères à une jeunesse s'initiant à la lecture.

On a tous solidifié notre lecture en parcourant une bande dessinée. Qui n'a pas acquis davantage d'assurance dans la compréhension d'un texte grâce à un Yakari, un Lucky Luke ou un Boule et Bill ? Ces séries destinées à un public relativement jeune fidélisent pourtant leurs lecteurs à long terme. Que ce soit par nostalgie ou par réel intérêt. Léo et Lola est un ouvrage désireux de s'adresser à un lectorat plus réduit, celui des 4-7 ans. A travers les situations conflictuelles des deux personnages principaux, Marc Cantin a souhaité, par le biais de cette initiative, permettre à ces derniers d'acquérir certaines bases tout en découvrant ludiquement le monde qui les entoure.


Pour que les plus petits puissent s'identifier au récit, Marc Cantin a imaginé Léo et Lola. Deux enfants délimitant leurs territoires de jeu respectifs et forcés parfois de s'unir pour arriver à leur fin. Le tandem représente assez justement le relation ambiguë entre frère et soeur. Léo préfère jouer avec son Action Man et imagine son opposé féminin comme une redoutable sauvageonne qu'il faut apprivoiser. Lola est la fillette type prenant soin de ses poupées en les protégeant de toute présence nuisible. Chacun laisse exprimer sa part de jalousie envers l'autre ; souhaite s'accaparer en premier d'un bien commun ; est insupporté par la présence d'une main provocante pénétrant dans sa zone personnelle...

Le scénariste retranscrit avec justesse de nombreuses anecdotes intemporelles. Les petits diables ne sont que des enfants. L'ambiance peut rappeler à certains égards Tom-Tom et Nana à la différence près que le contexte familial n'est pas identique. Léo et Lola ont des parents divorcés ayant opté pour une garde alternée à l'amiable. Une approche plutôt originale en accord avec l'évolution des moeurs actuels. Les familles monoparentales n'illustrent pas une tragédie sociale mais bien une évidence pouvant avoir lieu et qui ne perturbe pas l'équilibre d'un groupe. Le dessin clarifie la mise en scène pour bien distinguer chaque éléments. Que ce soit l'expressivité des personnages, la disposition des objets propres à chacun, la mise en scène de l'action. Thierry Nouveau évite à son public de rencontrer des difficultés d'interprétations. Laurence Croix a opté pour une coloration basique mais vivifiante accentuant la délimitation des sexes ( des teints bleutés pour Léo, du rose pour Lola ).


Léo et Lola est un outil jouant un rôle socialisant et censé donner des repères à une jeunesse s'initiant à la lecture. Il vous sera possible au début d'accompagner votre progéniture pour exécuter ses premiers pas dans le domaine avant de la laisser par la suite acquérir une certaine autonomie. Tel est l'objectif des auteurs ayant mis en oeuvre ce projet accomplissant convenablement ses directives.

A découvrir
Sambre
Sambre
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse