7.5/10La Légende des nuées écarlates - Tome 3 - Le trait parfait

/ Critique - écrit par plienard, le 19/12/2009
Notre verdict : 7.5/10 - Trois coups et lever de Raido (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Un album magnifique dans un Japon médiéval et onirique où chacun cherche sa voie, sa vérité, son trait parfait...

Raido, le ronin (samouraï sans maître) est à la recherche de Meiki dans la forêt de glace, et va retrouver peu à peu ses souvenirs. On découvre alors son passé, qui n'était pas celui qu'il pensait. Du coup, beaucoup de choses vont se révéler à lui. Tout deviendra plus clair pour lui (comme pour nous).

Pendant ce temps, Ryin Fujiwara est devenue la shogunaï, chef de guerre. L'important, pour elle, est la recherche du trait parfait mais qui l'emmène aux portes de la folie. Du coup, le général Kawakami s'est emparé du pouvoir et veut à tout prix se débarrasser de l'alliance des rebelles du Yama-ikki. Il va alors ordonner les pires atrocités (comme découper les visages des gens qui ne respectent pas le couvre-feu).

Je dois avouer que je n'ai pas lu les 2 premiers tomes. Et j'en suis navré. Avant de commencer, j'avais un peu peur de ne pas tout comprendre. Finalement, il n'en est rien. Une première page listant les principaux personnages et leurs caractéristiques (fonction dans l'histoire, liens de parenté) permet d'appréhender les choses essentielles. Et c'est bienvenu.

Côté dessin, il n'y a pas de mots pour dire combien c'est magnifique.
 L'auteur, Savério Tenuta, n'est pas pour rien professeur de bande dessinée à l'école internationale de la Bande dessinée de Rome ! On a l'impression d'être en face d'un tableau à chaque case. A part deux ou trois scènes du massacre du village de Raido qui semblent ne pas avoir fait preuve d'assez d'application (en comparaison au reste de l'album !). En effet, les personnages (notamment les enfants) semblent figés, mal placés dans le dessin. Mais deux ou trois cases sur tout l'album, c'est vraiment peu.


Et les couleurs ne sont pas pour rien dans la beauté de l'album. L'histoire est sanglante, le rouge y est à l'honneur. Il n'y a qu'à regarder la couverture pour comprendre que les 3 couleurs qui prédominent vont être le blanc, le noir et le rouge.

Le dessin est très expressif : on décèle les sentiments de chaque personnage. La folie de Ryin est très bien exprimée. On sent la recherche vitale du trait parfait dans son regard. Le rouge est d'ailleurs associé à ce sentiment de folie qui s'empare des personnages : la répression sanglante sur la population de la part des nobles, les essais de tableaux peints par Ryin. A cela s'oppose la quiétude, l'espoir exprimé par la blancheur de la neige et qui vont amener Raido sur le bon chemin (son trait parfait !).

Nous sommes plongés dans un Japon médiéval, avec ses traditions, ses codes d'honneurs (se faire hara-kiri ou seppuku) sur fond d'onirisme et de légendes (rapport du loup avec l'homme). Comme une pièce de théâtre japonais, le scénario se scinde en trois actes qui vont rythmer l'histoire. Ils correspondent à 3 états de Raido, avec la résurgence de ses souvenirs, la compréhension de ses démons, et enfin le chemin qu'il doit prendre. Mais aussi l'état de Ryin à la recherche du trait parfait et qui plonge inexorablement dans la folie.

Bref, un très bon album qui vaut le coup d'être lu, tant par son scénario que par son dessin et ses couleurs. Et ceux qui n'ont pas lu les deux premiers, faites comme moi, courez les lire ! Et bonne nouvelle, initialement la série était prévue en 3 tomes, et nous aurons droit à un quatrième album pour notre plus grand plaisir.

A découvrir
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6