7/10Krän - Tome 10 - Viva Lastrépasse

/ Critique - écrit par plienard, le 21/12/2010
Notre verdict : 7/10 - Jeu de magie à Lastrepasse (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Pierre Loyvet remplace Eric Herenguel, au dessin, pour le nouvel album. Une révolution ? Pas vraiment pour ceux qui connaissent l'univers de Krän.

Krän a un grave problème. Son père est mourant. Et comme son père est le roi de Torgnol, il est l'héritier du trône. Et cette idée n'est pas pour le réjouir. Loin d'éprouver la moindre tristesse pour son père, la seule idée de le remplacer le terrifie. Et donc fini les bastons, les bitures ... Ce n'est pas possible ! Il faut à tout prix sauver son père qui gonfle (son fils et du ventre). La solution va venir de Lovemidou. En tout cas, c'est ce qu'elle promet. Sa tante est une sorcière, mais une gentille. Le problème, c'est qu'elle est partie à Lastrepasse, pour le tournoi décennal de la sorcellerie entre magie noire et magie blanche. Elle les attend là-bas. Il n'y a d'ailleurs pas qu'elle qui les attend : un tournoi de magie, des ennuis, une guilde d'assassins et encore des ennuis.


Nous avions fêté le dixième anniversaire de Krän pour son neuvième album. Pour ce dixième album, il n'y a rien de prévu, sauf un bon moment de rigolade franchouillarde. L'état médical du père de Krän est préoccupant. Le pauvre gonfle tous les jours un peu plus. Rien ne semble pouvoir le guérir. Si vous n'avez pas compris comment cela va terminer, c'est que vous ne connaissez pas encore très bien la série. Et je vous invite à la lire. Cette grave maladie est le prétexte que les auteurs ont choisi pour envoyer Krän, Kunu, Lovemidou et le chevalier Donald dans la ville de Lastrepasse, jouer aux apprentis sorciers. Mais comme dans toute bonne histoire avec des rois et des princes, il faut des ... tueurs et des voleurs qui veulent prendre leur place (ceux qui ont pensé aux princesses, doivent retourner lire Disney !).

On retrouve l'humour qu'on aime dans la série : les blagues misogynes (les femmes sont douées pour les plans ... de table), les blagues absurdes (l'assassin qui se retrouve nu dans le gâteau d'anniversaire de sa mère), les blagues sexuelles (Kunu est une blague à lui tout seul !). La nouveauté vient du dessinateur. Et encore, ce n'en est pas vraiment une. Pierre Loyvet officie sur Krän Univers depuis 2006 (4 albums !). Eric Herenguel a décidé de se consacrer à d'autres projets (il a par exemple entamé une collaboration avec Christophe Arleston pour le diptyque Nuit Safran en 2008) et lui a refilé le bébé. Il n'y a donc pas vraiment de révolution dans le style. Les fans retrouvent les mêmes personnages avec les mêmes tares et les mêmes grimaces. Le dessin se trouve un peu plus « mangaïsé ». Rien de rédhibitoire.
A découvrir
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse