8/10Karma salsa - Tome 1

/ Critique - écrit par plienard, le 29/06/2012
Notre verdict : 8/10 - La violence Zen (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Karma salsa, voilà un drôle de titre. L’album qui paraît aux éditions Dargaud est l’œuvre de Joël Callède et Philippe Charlot, dessiné par Frédéric Campoy. C’est l’histoire d’Ange, un homme de main d’El padrino Juarez, un mafieux. La violence fait partie de sa vie jusqu’au jour où il est arrêté pour le meurtre d’un policier. Ses états de service ne plaident pas en sa faveur et il écope de 20 ans de prison. À sa sortie, l’homme est transfiguré.

On comprend le titre à la lecture de l’album avec un taulard qui a découvert la « zen attitude » grâce à un maître en prison et avec l’ambiance très espagnole, voire mexicaine dans des bars où la musique salsa est de mise. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette histoire n’est pas une histoire d’enfant de chœur. Pègre, violence, fric, prostitution, maffia, le tout avec des dialogues très explicites (bien qu’en espagnol pour les termes les plus crus), la bande dessinée n’est pas forcément à mettre entre toutes les mains.

Et c’est sans doute une des meilleures bandes dessinées de Joël Callède (Damoclès, L’appel des origines, ...), associé ici à Philippe Charlot issu du monde de la musique (une vingtaine d’album) et dont on a déjà lu les gags pour Game over. Frédéric Campoy (Arcanes, Kookaburra universe T11 ...) retranscrit un monde hyper réaliste et violent avec des personnages aux gueules affutées. Un trait puissant, noir, et un dessin un peu « sale », comme le monde qu’il décrit.

Cette histoire est annoncée en deux volumes et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on casserait bien la baraque pour avoir la suite.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6