9/10Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie - Tome 2

/ Critique - écrit par Valentin Pick, le 14/07/2018
Notre verdict : 9/10 - Jules Verne dans les entrailles de la Terre (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

"Visita Interiora Terrae Rectificando Invenies Occultum Lapidem"

L’histoire

Plongé dans une sombre galerie dont les décors ressemblent à s’y méprendre au Voyage au centre de la Terre, Jules Verne poursuit son exploration forcée. Pendant ce temps son frère Paul se lance à sa recherche et trouve en chemin la complicité d’Indiens... dont un bien triste secret semble trouver son origine dans les entrailles de la Terre. Disparitions, folie humaine, merveilleuses découvertes, tout cela parait avoir pour racines en un objet façonné il y a de cela bien des années : l’Astrolabe. L’absence de corrélation entre chacun des événements n’est qu’une illusion qui se dissipe bien vite grâce à la vivacité d’esprit d’un Jules Verne au sommet de sa forme.
Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie - Tome 2 - extrait de la page 13

Critique

Le premier volume de cette intrigue pouvait déstabiliser tant on ne savait où les auteurs voulaient nous mener. Ce second volume est une surprise des plus agréables. L’intrigue est menée d’une main de maître et on ne s’ennuie pas un instant. C’est bien simple nous avons au moins une action marquante par double page qui nous en apprend davantage sur la psychologie des personnages et le drame qui se joue. Pour couronner le tout, le graphisme de Carlos Puerta transforme chaque case en tableau et chaque planche en chef d’œuvre.
Un seul petit regret subsiste. Les nombreuses séquences quasi muettes rendent la lecture excessivement rapide et on aurait pu espérer quelques pages supplémentaires; le format traditionnel comportant 46 planches semble un peu juste pour ce type d’histoire...
Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie - Tome 2 - extrait de la page 30

 

Bilan

Tout passionné de très belles illustrations ne regrettera absolument pas l’acquisition de ce diptyque. Certains auteurs ont la capacité à nous faire voyager aussi loin que les personnages peuplant les pages, c’est ici le cas sous la plume d’Esther Gil et le pinceau de Carlos Puerta. Deux albums de grande qualité qui raviront les amateurs de bandes dessinées de tout âge. 

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : Androïdes – Tome 2 : Heureux qui comme Ulysse