8/10Jonah Hex - 2006 - Le colt de la vengeance

/ Critique - écrit par riffhifi, le 11/02/2010
Notre verdict : 8/10 - Mon super Hex (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Quelle que soit la qualité du film avec Josh Brolin et Megan Fox, il aura eu le mérite de favoriser la sortie dans nos contrées les très bons comics produits en 2006 pour ressortir des limbes de l'oubli le cow-boy défiguré créé en 1972.

A l'arrivée, il y a un film dont la sortie est prévue pour cet été, avec Josh Brolin en cow-boy défiguré vengeur et Megan Fox en pute au grand cœur (elle a de la place pour le mettre). Au départ, il y a un personnage de BD créé par le scénariste John Albano et le dessinateur Tony DeZuniga en 1972. Entre les deux, il y a une existence à la popularité déclinante au cours des années 70, une disparition au
cours des années 80, un timide retour pendant les années 90, et une véritable résurrection en 2006. Cette dernière, rééditée par Panini le mois dernier, a tout pour séduire l'amateur de western qui dépote.

Dans cette version, Jonah Hex est un sosie de Clint Eastwood jeune ; l'acteur n'en est pas à sa première prestation dessinée, puisqu'il est également la vedette de Durango depuis une petite trentaine d'années... Dans le cas présent, il porte l'uniforme Sudiste (tiens, comme dans le film Josey Wales hors-la-loi), exerce la sordide profession de chasseur de primes (tiens, comme dans Et pour quelques dollars de plus), a la moitié du visage complètement ravagé (marrant, Eastwood a failli jouer le rôle de Double-Face dans la série Batman des années 60), et fait preuve d'une efficacité qui n'a d'égal que sa grande rudesse (tiens, comme dans la quasi-totalité de la filmographie de Clint). Sans pitié, Hex est également animé d'un sens de la justice et de l'honneur qu'il applique avec une intransigeance quasiment psychopathe...

Dans ce recueil, sont réunis les 12 premiers numéros du titre relancé en 2006 par les scénaristes Justin Gray et Jimmy Palmiotti (le second a démontré son goût du western avec New West paru en France chez Bamboo, et tous deux étaient à l'œuvre sur une récente adaptation comics de Vendredi 13). Les dessins sont assurés dans les premiers épisodes par Luke Ross, puis réunissent une galerie
d'artistes hétéroclites mais en grande forme, parmi lesquels on retrouve Tony DeZuniga, créateur du héros trente ans plus tôt. Au rayon hommage (c'est un album avec hommage et désert), on trouve des apparitions de Bat-Lash et El Diablo, personnages créés à la même période et dans le même magazine (All-Star Western) que Jonah Hex.

Les histoires, indépendantes mais répondant à une continuité cohérente où se répondent certains éléments, sont autant d'opportunités de mettre en scène le caractère hardcore du cow-boy vedette, véritable concentré de virilité dont la gueule accidentée ne doit pas faire oublier les testicouilles en platine. A côté de lui, Chuck Norris est une danseuse du Lido, une copine de Winnie l'Ourson. Sous sa main, les coupables finissent invariablement châtiés, même (et surtout) si aucun innocent n'a pu être sauvé. A ce titre, les épisodes jouent à fond la carte de la noirceur (les femmes, les enfants et les animaux peuvent mourir violemment, on n'est pas chez Michael Bay), sans pour autant s'interdire d'éventuels happy end. Situées parfois à la lisière du fantastique (les hallucinations de Hex dans Gettin' un-haunted, le personnage d'El Diablo et les "freaks" de The Hangin' tree qui évoquent ceux que Tod Browning), les intrigues n'y versent jamais totalement, contrairement à la précédente incarnation du personnage qui affrontait parfois des zombies et avait finalement effectué une sorte de voyage dans le temps. Dans Le colt de la vengeance, Jonah Hex est juste un cow-boy solitaire confronté au vice et à la violence du monde. Et il a du répondant.


 


Jonah Hex (2) #1 - Giving the Devil his due (janvier 2006)
Jonah Hex (2) #2 - Bullets of Silver, cross of Gold / Balles d'argent. Croix d'or (février 2006)
Jonah Hex (2) #3 - Eye for an eye / Œil pour œil (mars 2006)
Jonah Hex (2) #4 - The time I almost died (avril 2006)
Jonah Hex (2) #5 - Christmas with the outlaws / Un Noël de Hors-la-loi (mai 2006)
Jonah Hex (2) #6 - Goin' back to Texas in a box (juin 2006)
Jonah Hex (2) #7 - One wedding & fifty funerals / Un mariage & cinquante enterrements (juillet 2006)
Jonah Hex (2) #8 - Never turn a blind eye / Apparences trompeuses (août 2006)
Jonah Hex (2) #9 - Gettin' Un-haunted / Apaiser les esprits (septembre 2006)
Jonah Hex (2) #10 - Gator Bait / Les alligators du marais (octobre 2006)
Jonah Hex (2) #11 - The Hangin' tree / L'Arbre aux pendus (novembre 2006)
Jonah Hex (2) #12 - Bloodstained Snow / Du sang sur la neige (décembre 2006)

A découvrir
Tuniques bleues (Les)
Tuniques bleues (Les)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Royaume de Tolkien : Visions des Terres-du-milieu (Le)
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I
Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I