Johan et Pirlouit, intégrale 2 - Sortilèges et enchantements

/ Actualité - écrit par riffhifi, le 06/10/2008

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 2 réactions


Après un premier volume qui présentait les débuts de Johan et l'arrivée de Pirlouit, Dupuis propose ici les tomes 4 à 6, qui constituent le début de l'âge d'or de la série : le duo est établi, le style visuel de Peyo est au point, et les Schtroumpfs n'ont pas encore fait leur entrée en scène pour voler la vedette aux deux héros. La pierre de Lune (1956) et La source des dieux (1957) se disputent d'ailleurs le titre de « meilleur album de Johan et Pirlouit » dans le cœur des fans. L'épisode du milieu, Le serment des Vikings (1957), sert essentiellement à montrer que Pirlouit est une petite nature sensible au mal de mer, et que Johan et lui sont un peu trop prompts à se fier aux apparences... Vers la fin, on remarque également une bataille entre drakkars qui n'est pas sans rappeler, avec dix ans d'avance, les abordages des pirates par Astérix et Obélix.

C'est à cette période que Peyo commence à organiser ses histoires selon un plan écrit au préalable, au lieu de jouer la carte du marabout-bout-de-ficelle que la
plupart des auteurs pratiquaient à l'époque. On n'échappe pas pour autant au gaufrier bien strict, ni aux travers des séries pour la jeunesse des années 50 : rebondissements un peu simplistes, cases occasionnellement surchargées de dialogues... Mais le style dynamique et finalement très étudié de Peyo rend la lecture irrésistiblement sympathique. Les textes de présentation offerts par ce deuxième volume sont en-deçà de ceux auxquels les intégrales de Dupuis nous ont habitués, et ressassent en partie ce qui a été dit dans le précédent. En revanche, on est servi en bonus : outre un document attestant que l'auteur s'est inspiré, pour le personnage de Boustroux, du Diable interprété par Jules Berry dans Les visiteurs du soir (à y bien regarder, leurs costumes présentent effectivement des similitudes étonnantes), on trouve cinq courts récits inédits qui représentent pas moins de dix-huit pages.


Restent à paraître deux volumes de l'intégrale Johan et Pirlouit : Brigands et malandrins, qui contiendra les tomes 7 à 9 (La flèche noire, Le sire de Montrésor et La flûte à six Schtroumpfs) et les années Schtroumpfs, avec les tomes 10 à 13 (La guerre des sept fontaines, L'anneau des Castellac, Le pays maudit et Le sortilège de Maltrochu).

Quant aux autres intégrales de Dupuis, elles se poursuivent à un rythme soutenu : en octobre, Natacha volume 2 et Yoko Tsuno volume 6, en novembre, Spirou et Fantasio volume 6, et en décembre, l'intégrale Lucky Luke s'ouvre avec la publication simultanée des deux premiers volumes. Ce qui nous permettra de revenir très prochainement sur ces incontournables de la bande dessinée...


Lire l'article sur Johan et Pirlouit

A découvrir
Sambre
Sambre
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse