7/10Jérôme Moucherot - Tome 5 - Le manifeste du mâle dominant

/ Critique - écrit par plienard, le 05/10/2012
Notre verdict : 7/10 - Une mouche parmi les fauves (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Le Lombard propose de retrouver un héros de bande dessinée qui est apparu dans les pages du magazine (A suivre) sous la plume et le crayon de François Boucq en 1984. À l’occasion de la sortie du cinquième tome des aventures de Jérôme Moucherot, les quatre précédents albums font l’objet d’une réédition. À l’origine ils sont parus chez Casterman.


DR.
On ne présente plus François Boucq et son trait si reconnaissable, ses personnages expressifs aux gueules si particulières et aux corps pour certains décharnés.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Jérôme Moucherot, c’est un agent d’assurance qui se ballade en costume léopard avec un stylo dans le nez. D’un physique plutôt banal, voire insignifiant – il est petit et pas vraiment impressionnant – le personnage respire la sympathie. Mais surtout, et c’est l’objet de cet ouvrage, c’est la quintessence du mâle dominant. Et on va nous l’expliquer scientifiquement.

Sa bonhommie n’a d’égale que sa persuasion. Même les plus grands fauves ne lui tiennent pas tête. Dans ce tome 5, totalement barré, il est l’objet d’un exposé sur son mode de vie, sa vie sociale, son comportement. À l’image de ce que l’on pourrait entendre sur un animal, l’exposé est scientifique et se veut réaliste, prouvant par A + B que Jérôme Moucherot est le mâle dominant par excellence.

Le tout est fait avec humour et décalage. Le dessin cru et volontiers provocateur de Boucq apporte tout le décalage nécessaire aux textes ampoulés du narrateur. On pourra aussi voir un léger clin d’œil à Moebius avec le personnage au chapeau colonial et un début épuré. C’est drôle et fin.


DR.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Jack Palmer - Tome 12 - L'enquête Corse
Sambre
Sambre