8.5/10Islandia - Tome 2 - Les fjords de l'ouest

/ Critique - écrit par iscarioth, le 26/03/2007
Notre verdict : 8.5/10 - Fjord witch (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Ambiance, dialogues, psychologie, couleurs, revirements et rebondissements... Islandia accumule brillamment les qualités.

Islandia, nouvelle série lancée par Marc Védrines l'année dernière, s'est avérée être une très agréable surprise. Après un premier album des plus alléchants, plein de personnalité et de promesses, on attendait de pied ferme un second opus. La confirmation est totale.


Marc Védrines serait-il en passe de relancer le genre de la grande aventure, avec Islandia ? Le premier tome était gonflé à la péripétie, ce second volume poursuit sur la même lancée, au même rythme. Dans les premières pages de l'album, Jacques se trouve un compagnon : un chevelu un peu farouche et traficoteur. A partir de ces premiers instants, on entrevoit la possibilité qu'Islandia prenne le chemin de la série conventionnelle : personnages réguliers, voyages et aventures chapitrées. Pas du tout. Marc Védrines brouille les pistes, décuplant les sensations de lecture et multipliant l'intérêt qu'il est possible de porter à cette série. L'auteur semble avoir gagné en maturité par rapport au premier tome : les planches, toujours aussi variées en plans et en agencements, se font plus aérées, laissant le lecteur profiter des paysages islandais.


Les dialogues aussi s'affinent. Védrines ne cherche pas à créer l'illusion par un langage moyenâgeux fait de bric et de broc. Il construit ses phrases sur des bases modernes et dans un langage familier. La série gagne aussi en ambiance. Le thème de la sorcellerie s'affine, ce qui n'était alors qu'un background devient presque le sujet de l'histoire contée. Les couleurs brunâtres de Laetitia Schwendimann renforcent l'impression d'étrange qui émane des planches de Védrines. L'une des références qui nous vient en tête est celle de Didier Comès, notamment pour son album La Belette. Avouons qu'il y a pire comparaison.


Ambiance, dialogues, psychologie, couleurs, revirements et rebondissements... Islandia accumule brillamment les qualités. Dargaud nous informe par son communiqué que l'histoire sera bouclée en trois tomes. On attend donc avec une très grande impatience le troisième et dernier acte.

A découvrir
V pour Vendetta
V pour Vendetta
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Les Formidables aventures de Lapinot - Tomes 1, 2, 3, 4 et 6
Sambre
Sambre